Soudan du Sud: 15 enfants sont morts à cause d'un vaccin contaminé

Une seule seringue a été utilisée lors d'une campagne de vaccination de 300 personnes contre la rougeole, qui a duré quatre jours, selon les autorités soudanaises.

Quinze enfants sont décédés après l'administration de vaccins contre la rougeole contaminés dans une région reculée du sud-est du Soudan du Sud, pays en guerre depuis fin 2013, a annoncé ce vendredi le ministre soudanais de la Santé. 

"Une enquête (...) a conclu que les graves infections et effets toxiques résultant de l'administration d'un vaccin a provoqué cet incident", a déclaré le ministre Riek Gai Kok lors d'une conférence de presse à Juba. "L'équipe de vaccination n'a pas respecté les normes de sécurité approuvée par l'Organisation mondiale de la Santé" (OMS). 

Une seule et même seringue en 4 jours

Le ministre sud-soudanais a notamment assuré qu'une seule et même seringue a été utilisée, pendant les quatre jours de la campagne de vaccination, pour l'étape consistant à mélanger le vaccin à un diluant en vue de son injection. 

"La réutilisation de la seringue dite de reconstitution implique que cette dernière est contaminée, puis contamine à son tour les flacons contenant les vaccins contre la rougeole, et infecte donc les enfants vaccinés", a souligné le ministre. 

Pas de respect de la chaîne du froid

L'enquête, menée par un comité sud-soudanais spécialiste de la santé avec l'aide d'experts de l'OMS et de l'Unicef, a également montré que les vaccins, inoculés lors d'une campagne de vaccination supervisée par les autorités de la région de Kapoeta, n'avaient pas été conservés dans le respect des règles de la chaîne du froid, favorisant leur contamination. 

Les enfants décédés lors de cet incident ont commencé à mourir à partir du 2 mai alors que 32 autres enfants ont souffert de symptômes incluant des vomissements, de la fièvre et des diarrhées, mais ont survécu. En tout, environ 300 personnes ont été vaccinées contre la rougeole lors de cette campagne de vaccination. 

 

Source : lexpress.fr

VOIR AUSSI

Grace Mugabe, Simone Gbagbo, Leïla Trabelsi… Ces femmes jugées fatales...
24 Nov 2017
Grace Mugabe, Simone Gbagbo, Leïla Trabelsi… Ces femmes jugées fatales à la carrière politique de leur mari

De Grace Mugabe à Wassila Ben Ammar en passant par Leïla Trabelsi, Agathe Habyarimana ou encore Simone [ ... ]

Lire Plus...
Miss France 2018 : Miss Martinique obligée de lisser ses cheveux pour ...
23 Nov 2017
Miss France 2018 : Miss Martinique obligée de lisser ses cheveux pour la photo officielle

Les photos officielles de Miss Martinique diffusées le 16 novembre dernier avaient fait réagir les [ ... ]

Lire Plus...
La joueuse de tennis Serena Williams se marie jeudi à La Nouvelle-Orlé...
17 Nov 2017
La joueuse de tennis Serena Williams se marie jeudi à La Nouvelle-Orléans

L'athlète américaine Serena Williams s'apprête à épouser jeudi à La Nouvelle-Orléans le co-fondateur [ ... ]

Lire Plus...
Angola : Isabel Dos Santos limogée de son poste
16 Nov 2017
Angola : Isabel Dos Santos limogée de son poste

Le président angolais, Joao Lourenco, a limogé la fille de son prédécesseur à la tête de la compagnie [ ... ]

Lire Plus...
Automédication : la ``liste noire`` des médicaments à éviter
14 Nov 2017
Automédication : la ``liste noire`` des médicaments à éviter

60 millions de consommateurs a passé au crible 62 médicaments disponibles sans ordonnance. Le constat [ ... ]

Lire Plus...
Une sixième femme accuse George Bush père d`agressions sexuelles
14 Nov 2017
Une sixième femme accuse George Bush père d`agressions sexuelles

Elle accuse George Bush père de lui avoir touché les fesses alors qu'elle était âgée de seize ans. Elles [ ... ]

Lire Plus...