Vivre en couple, pour quoi faire ?

Entre les défenseurs du "chacun chez soi" et ceux qui ne rêvent que d'un doux foyer commun, le torchon brûle ! Mais vivre ensemble, est-ce la décision indispensable à une vraie relation de couple, ou au contraire, un véritable "tue-l'amour" ?

Vivre ensemble, hors de question !

"Je refuse de partager mon espace vital", "j'ai besoin de ma liberté" : certains couples refusent la cohabitation systématique, et les deux partenaires vivent chacun de leur côté, ne se retrouvant que quelques jours par semaine.

S'il s'agit généralement d'un choix délibéré, ce peut être aussi une décision forcée (mutation professionnelle, notamment), alors souvent plus douloureuse qu'épanouissante, mais limitée dans le temps. Certains choisissent aussi de vivre séparément, par peur de l'engagement, mais, peu à peu, s'installent chez l'un ou l'autre, l'air de rien…

Ça ressemble à un couple…

Mais peut-on nouer une relation solide quand on ne partage que quelques soirées par semaine ? Si cela semble possible à certains amoureux (une minorité), selon les spécialistes, on ne peut pas parler alors de couple proprement dit. C'est ce que l'on appelle "le mariage de week-end, les deux partenaires ne se retrouvant que pour partager des activités agréables. Mais cette formule convient souvent aux couples qui n'en sont déjà plus". Difficile, semble-t-il, de ne pas partager le quotidien, les petites joies et les grandes peines, les jours de fatigue, ou de maladie, les factures et l'aménagement du nid commun ! Ces couples affirment ne vivre que le meilleur, sans connaître le revers de la médaille. Mais dans les faits, souvent, ils idéalisent la relation, et, comme au début d'une rencontre, jouent un rôle, dissimulent leurs défauts et points faibles pour ne montrer d'eux qu'une image lisse et idéale… qui n'est qu'une partie de leur personnalité.

Une histoire terminée avant d'avoir commencé

De plus, il serait faux de croire que cet amour à temps partiel évite les problèmes. "La difficulté provient parfois de ce manque de partage, de l'absence de marqueurs d'intimité que sont un territoire commun ou des finances partagées". La vie commune se réduit alors à la vie affective et sexuelle. Cette solution, parfois adoptée pour éviter des problèmes lors d'une séparation éventuelle, pose problème dans la construction du couple puisque la séparation est tellement anticipée qu'elle n'est parfois plus nécessaire… dans la mesure où le couple n'existe pratiquement pas !

Les aléas de la vie de couple

Pourtant, si vivre en ensemble semble essentiel à la majorité des couples, le quotidien à deux est loin d'être un long fleuve tranquille ! "Des difficultés sont liées aux rapports entre les espaces d'intimité de chacun, et l'intimité du couple. Ceux qui ont longtemps vécu seuls avant de s'installer, éprouvent de pénibles sensations d'envahissement de leur intimité. Il faut laisser une place à l'autre, là où on se débrouillait très bien tout seul, transformer un territoire qui nous appartenait exclusivement, en copropriété".

Florence Bayala

Bonheur à tout prix : quand mariage rime avec maraboutage

Les femmes togolaises font du fétichisme leur thé matinal. Jeunes comme adultes, elles sont toutes des clientes de ces hommes aux pouvoirs mystiques communément appelés marabouts (ou bokono en Ewé). Le phénomène est assez répandu dans toutes les régions du Togo. Les cas d’espèce, c’est surtout quand elles veulent en savoir un peu plus sur leur vie de couple. Elles y vont pour chercher un mari, mais aussi pour garder le Don Juan qu’elles ont déjà trouvé. Des fois, elles parviennent à leur fin, mais la plupart du temps, elles échouent. Ce qui ne les empêche pas de continuer à les consulter et à suivre à la lettre leurs recommandations, parfois au détriment de leur bonheur

Le Togo est certes un pays où le christianisme domine, mais c’est aussi un pays où les gens sont très attachés aux croyances mystiques. Pour différentes raisons, les gens consultent des marabouts. Mais c’est à priori les femmes qui les consultent le plus souvent pour trouver des solutions à leurs problèmes de cœur.

Elles sont des centaines de milliers de togolaises qui sont à la trentaine révolue et ont tout pour plaire mais n’ont pas toujours trouvé « les chaussures à leurs pieds ». Toutes, sans exception, veulent épouser un bon mari, l’homme idéal, le prince charmant, le bourreau des cœurs solitaires, peu importe le prix et le risque que cela doit comporter. Mais elles ignorent que le mariage n’est pas fait pour tout le monde.

Pour pouvoir mettre toutes les chances de leur côté et trouver « un bon mari », nombreuses sont les togolaises qui s’en remettent aux féticheurs, marabouts, prophètes, pasteurs. Et si le hasard joue en leur faveur et qu’elles commencent par se faire appeler Madame X ou Y, elles consultent rapidement des devins pour garder ce « cadeau précieux » à elles seules. Ironie du sort, ces mariages sont toujours soldés par un fiasco. C’est le cas d’une femme qui avait jeté un sort à son mari pour que ce dernier ne regarde personne d’autre qu’elle. Mais, à force de la suivre comme un mouton, le monsieur était devenu trop « collant », ce qui étouffait cette dernière et elle a fini par aller chercher un petit pompier (un gigolo) par la suite. Comme pour dire, tout excès est nuisible.

Malgré les fins tragiques ou conséquences désastreuses des histoires de couple qui fonctionnent à base du gri-gri, les femmes togolaises continuent d’envouter leurs maris. Et les plus courants demeurent ce qu’on appelle dans le langage familier « gbontémi » traduit par « dis oui ». Une pratique qui possède des pouvoirs mystérieux et qui permettrait de « téléguider » le conjoint et de le faire manger dans le creux de la main.

Les femmes togolaises sont très friandes des films Ibo (nigerians) qui inondent le marché togolais. Lesquels illustrent et traduisent les réalités africaines. Et au Togo, ces longs métrages sont suivis par 95% des femmes car étant diffusés sur Zion (une chaine chrétienne) et commentés en langue locale par le « tout feu tout flamme » Pasteur et Dr Luc Russel Adjaho qui n’est autre que le patron de cette chaine de télévision privée.

Mais force est de constater que le phénomène prend du large et l’on a l’impression que ces scénarios qui mettent en avant-garde la sorcellerie, ne font que les divertir ou au pire, les encourager à recourir au maraboutage, une pratique qui n’est pas encore règlementée au Togo.

En fait, les jeunes filles togolaises, de part leur nature, cherchent toujours une solution plus facile et rapide pour trouver le prince charmant. Fati, une demoiselle de 27 ans confie avoir rendu visite à des marabouts pour attirer des hommes vers elle, à plusieurs reprises. Mais ses tentatives sont restées vaines. « Je suis allée voir les marabouts pour que la chance me sourisse, mais aussi pour que les hommes me fassent la cour. Certains m’ont remis une potion et d’autres, une amulette. J’ai eu à faire toutes ces choses, mais jusqu’à présent, je suis seule. Je crois que le mieux c’est de croire en Dieu. Les histoires de marabout c’est une perte de temps ».

Sa copine Adjoavi, très intéressée par la question, ajoute pour sa part : « J’ai plusieurs fois consulté des marabouts, mais le plus choquant, c’est que souvent, ils peuvent même te demander d’avoir des rapports sexuels avec toi ». Ayélé, une autre jeune fille raconte son histoire. « C’est une réalité africaine voire togolaise. Mais il se trouve que beaucoup de ses gens qui se disent marabouts font du commerce et ne font que de mauvaises choses en généra l ». Elle conclut que « mieux vaut avoir de la complicité avec son homme que d’aller voir des marabouts pour pouvoir le garder ».

Contrairement aux jeunes filles qui consultent les marabouts pour trouver le mari fidèle, les femmes mariées y vont pour se protéger et éloigner leur mari d’éventuelles aventures. Quant aux femmes dont les maris sont polygames, elles y vont le plus souvent pour, disent-elles, éloigner leurs maris de leurs coépouses ou rendre la vie difficile à ces dernières.

Il faut avouer que le fort taux de célibat au Togo constitue un facteur prépondérant et les réalités sont multiples. Il y a des femmes qui n’ont pas encore trouvé l’âme sœur et celles qui croyaient l’avoir trouvée, se sont aperçues qu’elles se sont trompées. Ces dernières sont les divorcées, les vielles filles, les blessées de guerre, etc. Il y a aussi le cas de celles qui attendent le retour ou pour rejoindre leurs fiancés en Europe ou aux Etats-Unis et qui sont là à attendre leur hypothétique retour pour le mariage. Et tous les moyens sont mis en œuvre même si cela prend une dimension mystique.

Le maraboutage ne peut pas faire fonctionner un ménage car la clé d’une famille épanouie et heureuse, c’est d’abord l’amour, le respect mutuel, la compréhension entre autres. Bref, la communication est le soubassement d’un ménage solide. Mener une vie saine et responsable, attire également beaucoup d’hommes togolais.

Source : pa-lunion.com

10 ingrédients qui permettent aux couples de rester amoureux

Nous connaissons tous un couple de ce genre : cela fait des années qu’ils sont ensemble, mais ils se font toujours tourner la tête comme deux adolescents. Quel est leur secret ? La chance ? Une pilule du bonheur ? En fait, cela tient peut-être simplement à quelques bonnes habitudes et une pincée d’efforts de leur part. Découvrez la recette secrète qui permet d’entretenir la flamme malgré le temps qui passe.

1. Rire ensemble

Certains des couples les plus heureux du monde ne sont pas forcément ceux qui ont le moins de problèmes. Ce sont simplement ceux qui mettent de l’humour dans leurs difficultés. « Nous sommes mariés depuis bientôt 10 ans, et je suis malade depuis presque aussi longtemps », raconte Nathalie. « Mais nous sommes heureux tous les deux, et nous l’avons toujours été. Je pense que l’importance que nous accordons au bien-être de l’autre joue un rôle primordial. Et nous gardons toujours le sens de l’humour. »


2. Se retrouver régulièrement, en toute simplicité

Hélène Sauvage, psychothérapeute, aide les couples en capitalisant sur ce qui marche déjà. Elle suggère par exemple de prendre l’autre dans vos bras lorsque vous vous retrouvez. Ou si vous sortez le soir, promenez-vous 10 ou 15 minutes ensemble, main dans la main, avant de rentrer chez vous. Lorsqu’un couple se touche et échange des gestes tendres, il crée un cocon naturel contre le stress. Vous pouvez aussi consacrer un quart d’heure par jour à simplement discuter avec votre moitié.


3. Voyager et essayer de nouvelles choses

Les couples amoureux sont heureux de changer de décor de temps en temps, et de rester ouverts à la nouveauté. Diane Lemercier, une journaliste, conseille de voyager et de faire de nouvelles choses ensemble, des choses amusantes et palpitantes, au moins une ou deux fois par an. « Les voyages sont l’un des moyens les plus efficaces pour apporter un souffle d’air frais dans notre relation, à mon mari et moi. Nous retrouver quelque part, loin de la maison et de ses obligations, de la routine, des corvées, de la banalité et du stress du quotidien, ravive instantanément la flamme entre nous. »

4. Communiquer efficacement et savoir admettre qu’on a tort

Les couples amoureux assument leurs paroles et leurs actes. De nombreuses personnes s’acharnent à rejeter la responsabilité des problèmes que rencontre leur couple sur l’autre. Malheureusement, cette attitude les empêche d’amener quelque changement positif que ce soit. Pour prendre vos responsabilités, vous pouvez tous les deux commencer par communiquer de manière sincère et constructive. La communication est un pilier essentiel qui permettra à un mariage ou à une relation de résister à l’épreuve du temps : le dénominateur commun de nombreux divorces, c’est que l’un des partenaires, ou les deux, a cessé de communiquer avec l’autre.


5. Se pardonner l’un l’autre et passer outre les petites contrariétés de la vie

Les couples amoureux développent une aptitude à pardonner, et entretiennent cette aptitude.Jennifer Dupuis, psychologue, observe : « J’ai vu de nombreuses personnes refuser de pardonner les broutilles les plus infimes. Ces problèmes finissent par s’envenimer et devenir lancinants comme des maux de dents, jusqu’à ce que le couple ne se supporte plus. Avoir une relation intime signifie qu’à un moment, vous ferez forcément de la peine à votre conjoint, car après tout, nous ne sommes que des êtres humains. Mais le pardon s’apprend, et plus on est prêt à le pratiquer, plus ça devient facile. »


6. Entretenir les éléments romantiques de la période de séduction

Les couples amoureux ne font pas le point sur leur relation tous les mois, ni même tous les ans. Soyez attentif aux centres d’intérêt de votre partenaire, à ses besoins et à ses désirs, tout en essayant de nouvelles choses ensemble. Bien souvent, il ne faut pas plus qu’un petit geste attentif ou romantique pour raviver l’étincelle. « Les micro-comportements sont les petites choses que l’on fait pour l’autre quand on est amoureux, mais qu’on arrête de faire au fil du temps. Et après, on se demande où est passé l’amour », explique Simon Rego, psychologue. « C’est un peu comme l’œuf et la poule : est-ce qu’on arrête de se comporter ainsi quand le sentiment amoureux s’étiole, ou l’inverse ? » Si vous aviez l’habitude de vous embrasser pour vous dire au revoir ou de vous écrire des petits mots et que vous avez arrêté de le faire, il est temps de réintroduire ces petites habitudes gentilles et romantiques dans votre routine.


7. Laisser à son partenaire l’occasion de passer du temps tout seul

Être amoureux ne signifie pas être constamment l’un avec l’autre… Passer du temps chacun de votre côté, à l’occasion, peut être une manière saine de mieux vous retrouver. Lisa, une Américaine vivant à Paris, est mariée depuis huit ans. Ce sont leurs secondes noces à tous les deux. « J’ai beaucoup appris des Françaises sur ce qui fait le ciment des couples », observe-t-elle. « Aussi surprenant que cela puisse paraître, il ne s’agit pas de la proximité. Bien sûr, c’est merveilleux d’être ensemble, mais il faut aussi passer du temps loin de l’autre. Quand on se retrouve, on apporte quelque chose de nouveau et de passionnant dans le mariage. Et avouons-le : ces retrouvailles romantiques sont un délice. »


8. Rester en forme et actifs, ensemble

Pour Léon Marchal, avocat retraité, « les couples qui font de l’exercice ensemble se soutiennent, passent du temps tous les deux et font le plein d’endorphines, ce qui les rapproche et leur procure un sentiment de bien-être. Et puis, quand on fait de l’exercice ensemble, on se motive l’un l’autre, ce qui nous aide à donner le meilleur de nous-mêmes. »


9. Ne pas être avare de marques d’affection et de reconnaissance

Janine Vribois, psychothérapeute, est convaincue qu’« entretenir la tendresse et l’admiration est l’un des facteurs majeurs qui permettent aux couples de rester amoureux malgré le nombre des années. Montrer régulièrement à votre partenaire que vous appréciez sincèrement ses qualités tout en acceptant et comprenant le rôle que vous jouez dans les défauts qui vous agacent reste le meilleur moyen de conserver une note positive et aimante dans votre relation, au lieu de laisser les choses tourner au vinaigre. »


10. Entretenir une ambiance torride dans la chambre

Les couples amoureux savent s’exprimer sous la couette. « Ne laissez pas votre vie sexuelle s’endormir », recommandent Pierre et Annie Lenormand, qui animent des séminaires sur le mariage. « Retrouvez-vous régulièrement en amoureux, surtout si vous sentez que vous y mettez moins d’entrain. C’est surprenant comme l’anticipation peut mettre en appétit, comme c’était le cas quand vous sortiez ensemble. Laissez vos petits désaccords sur les préliminaires et sur les rôles passifs ou actifs de côté en menant la danse à tour de rôle. Les réactions chimiques déclenchées dans le cerveau par l’activité sexuelle sont essentielles pour entretenir le lien entre vous. »

source: meetic.yahoo.net

Sous-catégories

VOIR AUSSI

Mesdames, des idées cadeaux pour célébrer la fête des pères
15 Jui 2018
Mesdames, des idées cadeaux pour célébrer la fête des pères

Une fête des pères n'est vraiment réussie que si l'idée cadeau plaît au papa ou au mari. Pour être [ ... ]

Lire Plus...
Les mauvais prétextes pour se remettre en couple
12 Jui 2018
Les mauvais prétextes pour se remettre en couple

Se remettre avec son ex... une bonne ou une mauvaise idée ? La solitude L'être humain a besoin de [ ... ]

Lire Plus...
Couple : Une africaine de 39 ans amoureuse d`un européen de 91 ans
06 Jui 2018
Couple : Une africaine de 39 ans amoureuse d`un européen de 91 ans

Il se dit généralement qu’en amour il n’y a pas d’âge. Cette affirmation est-t-elle acceptable [ ... ]

Lire Plus...
Mon couple va mal : pourquoi la communication ne passe plus ?
04 Jui 2018
Mon couple va mal : pourquoi la communication ne passe plus ?

Tous les couples connaissent des hauts et des bas. Mais cette crise n'est pas une fatalité et vous avez [ ... ]

Lire Plus...
Témoignages: Ils/elles racontent le moment où ils ont su que leur mari...
01 Jui 2018
Témoignages: Ils/elles racontent le moment où ils ont su que leur mariage était vraiment fini

Ils se marièrent pour le meilleur et pour le pire mais leur couple n'a pas survécu au pire. Le site [ ... ]

Lire Plus...
L`égoïsme dans le couple
30 Mai 2018
 L`égoïsme dans le couple

Nous sommes tous susceptibles d'être ou de devenir égoïstes à un moment donné de notre vie, surtout [ ... ]

Lire Plus...