Quand l`homme doute de ses sentiments, voici comment préserver son couple

Votre couple est établi depuis plusieurs années, vous partagez une profonde affection. Seulement, depuis quelques semaines, voire quelques mois, vous sentez votre partenaire distant, « ailleurs ». Il manque soudain de tendresse, se mure plus facilement dans le silence et, dans l’ensemble, se montre assez indisponible. Vous avez fait le premier pas : prendre conscience de la situation. Comment aborder le sujet avec votre partenaire ? Love Intelligence vous recommande ce qu’il faut faire ou ne pas faire dans une telle situation, pour aider votre partenaire et sauver votre couple.

Vous culpabiliser

Ni vous ni lui n’êtes « coupable » dans cette affaire. La culpabilité est d’ailleurs mauvaise conseillère. Soyez fermes sur vos pieds, et surtout, tâchez de conserver votre estime de vous-même. Entrer dans un raisonnement du type « Je ne sais pas l’aimer, je l’ai déçu », ou, pire, « il ne m’aime plus parce que je suis devenue ‘nulle’ à ses yeux », c’est donner l’occasion à votre partenaire de se sentir encore plus mal de vous voir ainsi.

L’amour n’est pas une quantité mesurable et il peut être englouti par d’autres émotions, bien moins agréables à vivre (peurs, inquiétudes, soucis, confusion des sentiments, etc.). Même en voulant remettre en cause certaines de vos attitudes, ne vous flagellez pas inutilement, vous risquez de sombrer dans une spirale négative.

Le culpabiliser

Accuser son partenaire d’être dans cet état, de la même façon, ne fera que vous éloigner davantage l’un de l’autre. Profiter de ce passage à vide pour critiquer son partenaire, lui faire des reproches est surtout révélateur d’un relâchement du lien affectif entre les partenaires. Vivre une relation de couple n’est en rien une assurance contre les déprimes ou les doutes, pas plus qu’un contrat d’obligation à faire le bonheur de l’autre. Parfois, il arrive que l’un des partenaires traverse des moments difficiles : il n’y a rien de plus humain et normal. Ce n’est pas une faute : il n’y a pas à le punir pour ça.

Soupçonner votre homme d’infidélité

De nombreuses femmes ont du mal à supporter cette situation. Pression sociale ou manque de confiance en soi, elles assimilent souvent ce désintérêt manifeste à une cause : l’infidélité. Parce que leur partenaire n’est plus totalement tourné vers elles, elles ne pensent pas une seule seconde qu’il puisse traverser un moment pénible… C’est une attitude tout aussi anxiogène pour leur partenaire, qui se voit confronté à une incompréhension totale, et se sent obligé de se justifier à un moment où il aurait besoin de soutien. Ce n’est pas forcément évident, mais il est bon de prendre sur soi, et d’essayer d’analyser le problème sans accabler l’autre.

Alerter l’entourage

Parler à votre entourage (amies, famille, belle-famille) de ce passage à vide peut être très mal vécu par votre partenaire. Il s’agit de la vie privée du couple, qui ne concerne que lui. Les avis et conseils des unes et des autres seront forcément partiaux selon leurs différents points de vue. Leur intrusion dans la sphère privée a toutes les chances de rendre les échanges d’autant plus confus. Rappelez-vous, il y a autant d’histoires de couples que de couples, et vous êtes les plus à mêmes, tous les deux, ensemble, d’élaborer une solution pour sortir de cette mauvaise passe.

Respecter son silence

Comment bien traverser à deux cette période délicate?

C’est dans son amour pour son partenaire que sa compagne peut trouver les ressources qui lui permettront de gérer au mieux (pour eux deux) cette situation.

 

Le désert est silencieux et le silence s’avère parfois très nécessaire. Se retrouver seul avec soi-même est recommandé, recommandable, ce qui ne signifie absolument pas que l’on n’aime plus. Se poser des questions sur ses liens affectifs n’est en rien synonyme de désamour.

La présence à la fois attentive et respectueuse de sa partenaire permet à l’homme de vivre cette période sans se culpabiliser, sans être accablé par de mauvaises querelles.

Plus il se sent respecté dans son repli, mieux il vivra ces moments « d’errance » en sécurité : la traversée sera moins longue et ne sera pas vécue comme une catastrophe. Prendre du temps pour se tourner vers soi, sa vie intime avec soi-même, en profondeur est une bonne chose, même si ce n’est pas simple.

Rappelez-vous également qu’un homme aime à aborder ses soucis seuls, à être capable de les régler, et il appréciera profondément votre soutien, silencieux mais proche, auquel il pourra faire appel s’il le décide.

L’entourer de tendresse sans l’envahir

L’homme qui traverse une période de doutes profonds sur ses sentiments, sa relation, est dans une sorte d’apnée des sentiments. La tendresse que lui témoigne sa compagne ne doit s’exprimer que de manière subtile, pour lui faire part de sa compassion, de son soutien. Il ne s’agit pas du tout, comme parfois, de donner de la tendresse comme pour le materner, presque l’étouffer, en attendant en retour son propre réconfort.

Nul besoin d’en faire trop et d’accumuler petits cadeaux ou attentions. Il pourrait se sentir redevable. Des choses simples : quelques gestes, attitudes, doux et gratuits, suffisent souvent à redonner un peu de baume au cœur à cet homme qui ne sait plus où il en est.

Se montrer disponible

Signifier que l’on est disponible si, éventuellement, il éprouve le besoin de parler, d’échanger sur ce qu’il est en train de vivre est une grande marque d’amour et de respect pour son partenaire. Le lui dire ne signifie en aucun cas lui demander de le faire — encore moins l’exiger. Il doit savoir que c’est possible, c’est tout.

A l’inverse, se montrer disponible ne signifie pas être à sa totale disposition. Pour sa compagne, la vie continue : elle n’a pas à s’enfermer avec lui dans ce moment difficile, ce qui ne serait pas lui rendre service d’ailleurs. La disponibilité à la parole est un état d’esprit, une attitude intérieure qu’il comprendra très bien et qu’il appréciera. Il pourra même, le moment venu, remercier sa partenaire de l’avoir si bien compris.

Etape par étape, votre homme parviendra au terme de ce parcours en solitaire en étant sûr de vous aimer vous, la femme qui aura su le respecter — qui aura respecté son besoin de solitude et de silence.

 

 

Source : autre presse

VOIR AUSSI

Chater, c`est tromper ?
16 Nov 2018
Chater, c`est tromper ?

A l‘heure de la réalité virtuelle, qu’en est-il de la notion de fidélité ? Les échanges de vidéos, [ ... ]

Lire Plus...
Relation de couple non satisfaisante : pourquoi reste-t-on malgré tout...
14 Nov 2018
Relation de couple non satisfaisante : pourquoi reste-t-on malgré tout ?

Pourquoi reste-t-on souvent longtemps dans une relation alors qu’elle ne nous convient plus ? Une étude [ ... ]

Lire Plus...
6 questions à se poser pour faire durer son couple
12 Nov 2018
6 questions à se poser pour faire durer son couple

Faire tenir son couple dans le temps, en voilà un challenge ! Passés les premiers mois de passion, l'idéalisation [ ... ]

Lire Plus...
Les règles d`or pour être heureux en couple
07 Nov 2018
Les règles d`or pour être heureux en couple

Et si le bonheur en couple ne tenait qu’en réalité qu’à cinq petites règles à suivre ? On [ ... ]

Lire Plus...
3 règles de conduite d`une bonne belle-fille africaine
06 Nov 2018
3 règles de conduite d`une bonne belle-fille africaine

La relation entre la belle-fille et la famille de son chéri est réputée être très tendue en Afrique. [ ... ]

Lire Plus...
Certains resteraient en couple pour ne pas blesser leur partenaire
30 Oct 2018
Certains resteraient en couple pour ne pas blesser leur partenaire

De nouvelles recherches américaines parues dans le Journal of Personality and Social Psychology ont montré [ ... ]

Lire Plus...