Tiouta Traoré, première femme juge arbitre de boxe au Mali: le mérite au bout de la persévérance !

Avec une persévérance motivée par sa passion taillée à la dimension de ses ambitions, Tiouta Traoré, journaliste communicatrice de formation a su se frayer un passage dans un milieu où beaucoup d’hommes ne s’aventurent pas, celui de l’arbitrage de la boxe à l’échelle sous-régionale. Elle est aujourd’hui, la seule femme au Mali détentrice du titre de juge arbitre au niveau de l’union africaine de boxe (ABU) et de World Boxing Council (WBC).

Née à Baraouéli, Tiouta Traoré a embrassé dès son jeune âge le métier des sports. Ainsi, après ses études des écoles fondamentales, elle commença à pratiquer plusieurs disciplines au lycée, notamment l’athlétisme et le basketball. Ayant pris bon goût de la pratique de ces disciplines, elle décide après ses études de lycée d’évoluer en marge de l’enseignement à l’arbitrage des matchs de football. Une activité qu’elle exercera pendant dix bonnes années. Favorisée par sa taille et son physique, Tiouta s’est lancée dans l’arbitrage de la boxe amateur. Cela après l’avoir apprise et pratiqué  au Dojo de Djicoroni Para. Repérée par les responsables du centre grâce à sa perspicacité, elle obtiendra sa première formation du comité olympique renforcée par une autre formation effectuée en 2001 en Tunisie. Cette dernière a été sanctionnée par un diplôme de juge continental.

En 2003, celle qu’on surnomme la dame de fer de Baraouéli a poursuivi sa formation pour atteindre le grade de Référée ''Juge Continental’’. Toute chose qui lui a conféré le pouvoir d’arbitrer et de juger plus de 400 combats dans la sous-région. Parmi ceux-ci, figurent les Galas Néo-pro, des compétitions de la Zone II en Gambie, au Sénégal, en Sera Léone ainsi qu’au Mali.

Comme si tout cela ne suffisait pas, Tiouta Traoré vient de se faire une grande place dans le milieu de la boxe  grâce à l’obtention par elle du titre de juge-arbitre au niveau de l’Union africaine de boxe (ABU) et de World Boxing Council (et WBC) à l’issue du séminaire des officiels internationaux du ring de la boxe professionnelle tenu au Kenya du 18 au 21 avril 2018. En effet, avec ce nouveau titre, elle a le droit désormais d’officier des compétitions de haut niveau ainsi que les jeux olympiques.

Tiouta Traoré est aujourd’hui Conseillère Technique au ministère des Droits de l’Homme.   

                                                                                     

Source: Le Sursaut

VOIR AUSSI

``Transmettre des émotions``, Victoire Eyoum, journaliste sportive
12 Jui 2018
``Transmettre des émotions``, Victoire Eyoum, journaliste sportive

Issue d'une famille où 3 générations de femmes aiment le sport, Victoire Eyoum est toujours prête [ ... ]

Lire Plus...
AfricaTech : ces jeunes entrepreneuses qui s`engagent
08 Jui 2018
AfricaTech : ces jeunes entrepreneuses qui s`engagent

De nouvelles figures féminines émergent sur la scène africaine des startups, mise en avant à Viva [ ... ]

Lire Plus...
Musique : au Nigeria, une avocate se bat pour les droits d`auteur
07 Jui 2018
Musique : au Nigeria, une avocate se bat pour les droits d`auteur

Nigeria, Afrique du Sud et bien d’autres pays encore : l’Afrique est à l’honneur au MIDEM de Cannes, [ ... ]

Lire Plus...
Hafsat Abiola prend la tête de Women In Africa (WIA) Initiative
06 Jui 2018
Hafsat Abiola prend la tête de Women In Africa (WIA) Initiative

Fraîchement élue présidente exécutive de Women in Africa, Hafsat Abiola a la lourde tâche d’assurer [ ... ]

Lire Plus...
Melissa Bime : 22 ans et directrice d`une banque de sang en ligne
01 Jui 2018
Melissa Bime : 22 ans et directrice d`une banque de sang en ligne

La jeune infirmière camerounaise vient d'être désignée prix 2018 du Cartier Women's Initiative pour [ ... ]

Lire Plus...
46,4% des entreprises ghanéennes sont détenues par des femmes
29 Mai 2018
46,4% des entreprises ghanéennes sont détenues par des femmes

Le Ghana est le pays qui a le plus de femme entrepreneurs. C’est ce que révèle la 2ème édition de [ ... ]

Lire Plus...