Joyce Banda, l`ex-présidente du Malawi, va rentrer

L'ancienne présidente du Malawi, Joyce Banda, est attendue dans son pays après près de quatre ans d'exil volontaire. Elle avait quitté le pays après des accusations de scandale financier, le plus grand que son pays a connu.

Elle rentre pour réorganiser son parti avant la présidentielle de 2019, selon son porte-parole, Nowa Chimpeni. Elle indique que Mme Banda a programmé son retour cette semaine. Son parti, le Parti démocratique progressiste (DPP) a connu plusieurs démissions depuis son exil en 2014. Le vice-président Uladi Mussa, a quitté la formation politique. Joyce Banda a vécu aux Etats-Unis, en Afrique du Sud et au Royaume-Uni.

Plus grand scandale financier de l'histoire de Malawi

"Cashgate", le scandale financier pour lequel elle est poursuivie a éclaté en 2013. Il implique des membres du gouvernement qui ont détourné des millions de dollars des caisses de l'Etat. M. Banda a nié ces accusations d'abus de pouvoir et de blanchiment d'argent. En 2017, la police malawite a délivré un mandat d'arrêt la concernant indiquant qu'il y avait des « preuves incroyables » de son implication dans l'affaire. Ce scandale a précipité sa défaite électorale en 2014. Selon les enquêteurs, 30 millions de dollars ont disparu des caisses du Malawi en 2013 dans des détournements impliquant des dizaines de fonctionnaires, hommes d'affaires et dirigeants politiques. A la suite de ce scandale, de nombreux pays étrangers avaient retiré leur aide au pays, une décision désastreuse pour le Malawi dont le budget dépend à 40% de l'aide étrangère.

Joyce Banda, première femme présidente en Afrique australe

Joyce Banda est la première femme présidente en Afrique australe. Elle avait accédé à la fonction suprême en 2012 à la suite du décès du chef de l'Etat Bingu wa Mutharika, dont elle était la vice-présidente. Mais elle avait perdu les élections en 2014 et dû céder la place à Peter Mutharika, frère cadet de l'ex-président qui avait fait de la lutte contre la corruption sa priorité.

 

Source : jeuneafriquefemme.com

 

VOIR AUSSI

``Transmettre des émotions``, Victoire Eyoum, journaliste sportive
12 Jui 2018
``Transmettre des émotions``, Victoire Eyoum, journaliste sportive

Issue d'une famille où 3 générations de femmes aiment le sport, Victoire Eyoum est toujours prête [ ... ]

Lire Plus...
AfricaTech : ces jeunes entrepreneuses qui s`engagent
08 Jui 2018
AfricaTech : ces jeunes entrepreneuses qui s`engagent

De nouvelles figures féminines émergent sur la scène africaine des startups, mise en avant à Viva [ ... ]

Lire Plus...
Musique : au Nigeria, une avocate se bat pour les droits d`auteur
07 Jui 2018
Musique : au Nigeria, une avocate se bat pour les droits d`auteur

Nigeria, Afrique du Sud et bien d’autres pays encore : l’Afrique est à l’honneur au MIDEM de Cannes, [ ... ]

Lire Plus...
Hafsat Abiola prend la tête de Women In Africa (WIA) Initiative
06 Jui 2018
Hafsat Abiola prend la tête de Women In Africa (WIA) Initiative

Fraîchement élue présidente exécutive de Women in Africa, Hafsat Abiola a la lourde tâche d’assurer [ ... ]

Lire Plus...
Melissa Bime : 22 ans et directrice d`une banque de sang en ligne
01 Jui 2018
Melissa Bime : 22 ans et directrice d`une banque de sang en ligne

La jeune infirmière camerounaise vient d'être désignée prix 2018 du Cartier Women's Initiative pour [ ... ]

Lire Plus...
46,4% des entreprises ghanéennes sont détenues par des femmes
29 Mai 2018
46,4% des entreprises ghanéennes sont détenues par des femmes

Le Ghana est le pays qui a le plus de femme entrepreneurs. C’est ce que révèle la 2ème édition de [ ... ]

Lire Plus...