Fatoumata Chérif, l`inénarrable ambassadrice de la cause commune

Elle a fait le tour du web et de toutes les grandes chaines et radios internationales, on peut dire qu’elle a été la blogueuse la plus médiatisée de ce semestre 2017. On l’appelle des fois ‘’Miss Selfie’’. Qui se cache derrière ce profil? Elle a fait le tour du web et de toutes les grandes chaines et radios internationales, on peut dire qu’elle a été la blogueuse la plus médiatisée de ce semestre 2017. On l’appelle des fois ‘’Miss Selfie’’. Qui se cache derrière ce profil?

Fatoumata Chérif est une blogueuse et activiste guinéenne. Elle est Présidente d’une ONG dénommée Femmes, pouvoir et Développement-FEDEP, une organisation qui milite pour les droits des femmes et le développement durable.

'' Quand le monde entier reste silencieux, une seule voix peut faire la différence ‘’ Yalala Dès son très jeune âge, Fatoumata Chérif s’est penchée vers les métiers libéraux en devenant Consultante indépendante dans le domaine de la Communication et des Relations Publiques. Un secteur qui la passionne. « Mon parcours professionnel est lié à ma passion pour les médias » souligne-t- elle en parlant de ses débuts dans le métier. « Après le BAC j’ai été orienté en Sciences Economiques et Gestion à cause de mes bons résultats en Sciences Exactes, mais j’ai toujours eu un penchant pour la communication. J’ai donc suivi des cours post-universitaires en Marketing/Management et en Management des Médias. » Précise-t- elle.

C’est ainsi qu’à peine 22 ans à l’époque, elle  a osé se lancer le défi d’entreprendre en mettant en place sa propre boite de communication ‘’NEW BUSINESS COMMUNICATION (NBC) ’’qui délivre diverses prestations de service notamment : en communication Institutionnelle, en Relations presse, en Marketing et Formation, en Conseils Evénementiel. Depuis, elle essaie de faire son chemin malgré les difficultés rencontrées. « Je ne regrette pas mon choix car j’ai  acquis beaucoup d’expériences au fil des années bien que d’autres champs restent encore à être explorés. Exercer ce métier m’a donné une ouverture sur le monde et une familiarité avec les Institutions Internationales» martèle-elle.

Elle croit comme Michelle Obama que: ‘’le succès, ce n’est pas la somme d’argent que vous gagnez, c’est la différence que vous faite dans la vie des gens ‘’ qu’importe. C’est pourquoi, ces six dernières années, elle a dirigé un groupe de presse spécialisé en édition presse et en sites d’informations générales, travaillé au cabinet du Ministère de l’Economie et des finances comme Consultante à court terme, comme Expert Communication Senior dans un cabinet d’assistance technique à la Cellule de Gestion du Fonds Européen de Développement (CGFED), Comme Expert communication et mobilisation sociale dans un projet de consolidation de la paix avec le PNUD  (CONARGUI), Expert communication au Cabinet Louis Berger dans le cadre du projet HIMO (Haute Intensité de Mains d’œuvre).

Télétravail…

Elle est actuellement Expert Communication pour un programme appuyé par l’Union Européenne dans le cadre de la RSS. Adepte du télétravail, elle développe des relations professionnelles avec certaines boites étrangères dans le cadre de leur communication digitale. «  Être analyste en communication nous demande de garder contact avec nos clients qui ont souvent besoin d’informations de manière instantanée.

''Nul n’affirme son humanité au mépris des autres’’ Taubira

Les Tics m’aident donc dans mon travail et je peux même le faire de la maison sans bouger » dit-elle. Outre ce volet de consultante, elle est rédactrice pour certains sites comme Afriquefemme.com, mediaterre.com, voiceofyouth.org, climatereporter.com. Elle  anime son propre blog affilié à la Plateforme de blogueurs francophones MONDOBLOG.

Elle est aussi observatrice pour la Chaine France 24. Fatoumata Chérif ne se donne pas de limites. En 2013, elle a travaillé comme observatrice des législatives en Guinée pour le compte de l’Institut de Gorée de Dakar, un centre  de démocratie et de bonne gouvernance basée à Dakar sur l’île de Gorée. Suite à son engagement et les résultats obtenus, elle a été retenue comme Observatrice Internationale pour la Présidentielle du Togo en Avril 2015. Depuis, elle garde de solides liens avec cet institut. « J’ai récemment  pris part à une enquête comme monitrice de la Paix dans le cadre du Programme Stabilité Institutionnelle et Sécurité Humaine qui a abouti à l’évaluation du Cadre de Prévention des Conflits de la CEDEAO (CPCC) ».

''L’injustice environnementale va de pair avec l’injustice sociale''

Militante écologiste et fervente défenseur des droits de l’homme, Fatoumata chérif s’intéresse aux causes liées à l’environnement, aux droits humains, à la gouvernance et la justice sociale. Son engagement lui a d’ailleurs valu plusieurs distinctions.

Elle est  récipiendaire du Prix ‘’Femme leader d’exception 2016’’ décerné par COPE-Guinée pour sa contribution à l’émancipation de la femme guinéenne et vient d’être élue ‘’Meilleur Espoir Féminin 2017’’ à l’occasion de la Nuit de l’Excellence de la Femme Guinéenne organisée par GNOUMA MAGAZINE sous le thème» Implication des Femmes dans la lutte contre le changement climatique et la Protection de l’environnement ». Elle est Ambassadrice Pays de la Campagne FriendSeaWorld (Amis de la Mer), une campagne mondiale pour la protection des océans.

Grâce à son engagement en faveur du développement durable, elle vient d’être désignée Ambassadrice Pays du Programme  »Opportunities Knock the Door ». Elle croit en Victor Hugo qui dit: ‘’ c’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas’’.

Si vous avez entendu parler du #SelfieDéchets, c’est bien Fatoumata Chérif qui en est l’initiatrice. Une campagne innovante créée pour alerter et sensibiliser les citoyens contre l’état d’insalubrité très poussée de la capitale guinéenne, autrefois ‘’Perle de l’Afrique’’ aujourd’hui classée ‘’19 ème des 25 villes les plus sales du monde’’.

''La Campagne #SelfieDéchets est né d’un constat personnel suite à l’état dégradant de la capitale Conakry qualifiée de ville Poubelle depuis un certain temps. En tant que jeune activiste et aussi actrice du développement durable, il était de mon devoir d’agir pour changer la donne et contribuer à rétablir l’image de notre chère ville. ‘’Notre système de pensée détruit notre environnement, il faudrait changer nos pensées pour nous protéger’’ C’est ainsi, que m’est venue l’idée de passer par des selfies pour lancer l’alerte via les réseaux sociaux qui, de nos jours, sont des outils de communication qui fédèrent de nombreux jeunes.’’

SelfieDéchets

Pour Fatoumata Chérif  #SelfieDéchets se veut être un moyen d’alerte des autorités mais aussi de sensibilisation et de mobilisation des citoyens afin qu’ils adoptent de bonnes pratiques au quotidien.  ‘’#SelfieDéchets  cherche  le problème à la source, pour faire l’état des lieux des différentes causes de l’insalubrité notamment : les problèmes logistiques, le manque de collecte, de transport des déchets dans les différents quartiers, les impacts sanitaires et environnementaux, voire même la mal gouvernance dans le secteur.’’. Précise t- elle. Cet engagement social lui a valu d’être classée comme ‘’Tête d’affiche de la Radio RFI au mois de Mars’’.

Des médias internationaux comme France24, TV5 Monde, RFI, Africa24, Vox Africa, AfricaNews, Radio Télévision Suisse, Radio Allemande Deustche Welle, Liberation, Afrique360, ARTE, France 2, le Point, El Pais, El Mundo, Amina Magazine, Jeune Afrique…tous ont parlé de sa campagne qui est citée aujourd’hui comme un exemple dans le cadre de l’activisme en Afrique

« Aujourd’hui #SelfieDéchets  est connu dans le monde entier. L’initiative est démultipliée dans  d’autres pays. La campagne est citée parmi les initiatives les plus pertinentes dans l’activisme en Afrique et fait l’objet d’études dans quelques Universités.

Je pense que ma plus grande satisfaction est d’avoir pu faire en sorte que d’autres jeunes puissent s’inspirer du concept pour s’engager dans leurs pays’’.  Se réjouit- elle. ‘’ Notre activité dans la vie n’est pas de dépasser les autres, mais pour prendre de l’avance de nous même’’.

FemmeVision2030

Fatoumata Chérif est aussi l’auteure du concept  #FemmeVision2030  qui est une Campagne d’information, de sensibilisation, de vulgarisation  et de plaidoyer sur les Objectifs du Développement Durable (ODD) à l’endroit des jeunes et des femmes. ‘’ Depuis leur adoption en septembre 2015, et leur entrée en vigueur en Janvier 2016, les 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) souffrent d’un manque de vulgarisation au niveau des populations notamment des jeunes et des femmes qui sont pourtant des acteurs pour atteindre les résultats escomptés par le nouvel agenda de développement durable d’ici à l’Horizon 2030. Ce sont: l’éradication de la pauvreté, la protection de la planète et la prospérité ».

A travers donc #FemmeVision2030 elle compte faire des actions pour renverser cette tendance. Il s’agira entre autres de  faire des campagnes d’information, de sensibilisation et de plaidoyer sur les ODDs à travers: des visuels sur les ODDs qui seront distribués pour affichage dans les classes afin que les élèves en sachent davantage; des émissions radios et télés pour informer le public, la production de spots radios et télévisés pour toucher plus de cibles, des débats thématiques, des séances d’information publiques (focus groups), des campagnes sur les réseaux sociaux, des documentaires et tout autre moyen efficace pour leur appropriation au niveau des populations, notamment les jeunes et les femmes.

''Dite à chacun ce que vous voulez faire et quelqu’un va vous  aider à le faire’’, pense-t- elle. 

Elle a édité des manuels à partager dans les écoles, aux éducateurs, aux parents. Intitulé ‘’le livret du Développement Durable’’ ce document  mettra en exergue les 17 ODDs. Toujours dans la même lancée, Fatoumata Chérif a lancé une pétition avec pour objectif d’amener les autorités  à introduire les cours de développement durable dans le système éducatif guinéen. La pétition est disponible en ligne sur la plateforme Change.org  http://bit.ly/2fG0b2w. Son ambition est de faire des apprenants, des éducateurs, des citoyens, des acteurs du développement durable. Dès que son calendrier lui permet, elle organise des séances éducatives avec des élèves du primaire et du collège pour les sensibiliser sur leurs droits, leurs rôles envers l’environnement et les bonnes pratiques pour devenir un bon citoyen. Car, elle croit fermement que :’’ cultiver la sagesse à même temps que la force permet d’éliminer la violence et d’établir des relations plus constructives avec son environnement’’. Il faut noter que toutes ses campagnes ont été faites sur fonds propres « Dans toutes mes  actions, j’essaie de jouer sur l’aspect durabilité qui est de plus miser sur le capital humain que financier pour rendre le processus participatif et pérenne. Il faut susciter l’engagement du citoyen car lorsque les gens se sentent directement touchés par une situation, ils peuvent s’impliquer et cela bénévolement et l’action aura plus d’impact ».

''Le succès n’est pas dans ce que vous avez, mais qui vous êtes’’.

Fatoumata Chérif a également lancé une ligne de vêtements @FatiicheCréations avec comme slogan ‘’l’Art au Service du Développement Durable #SustDevArt’’. C’est une mode  ‘’AfroChic’’ qui combine modernisme et tradition. ''Nos pagnes traditionnels sont beaux et peuvent être adaptés aux tenues de tous les jours dans la plus grande décence sans pour autant encombrer. J’ai déjà un portefolio de modèles dessinés par mes soins que je compte exploiter avec l’expertise des professionnels du milieu pour le public ». Elle innove dans ce domaine en faisant des articles produits à bases de tissus et d’objets recyclé pour la décoration, des objets divers.

« J’ai toujours détesté voir mon tailleur jeter mes restes de tissus. Je les ai toujours réclamés. En Guinée, les restes de tissus, les frippes, les habits déteints sont jetés à la poubelle. Nous pouvons redonner une seconde vie aux déchets et aux restes de tissus ».

Comme projets à courts et moyens termes, Fatoumata Chérif ambitionne d’ élargir son groupe de communication pour favoriser l’emploi des jeunes, faire du coaching pour l’insertion socio-professionnelle des jeunes filles défavorisés. Elle compte également lancer un site de promotion des ressources humaines de qualité et une  corporation d’experts en communication. Une sorte de tremplin qui permettra de mettre des jeunes compétents au service des Institutions, organisations, de l’administration et des entreprises.

''Un leader est celui qui connait le chemin, marche le chemin et montre le chemin’’ affirme Maxwell.

Un autre projet qui lui tient à cœur depuis plusieurs années, est la création d’un site spécialisé en Environnement. « En Guinée, toute l’actualité est centré sur la politique et le sport. On a tendance a négligé un secteur pourtant indispensable car c’est une thématique transversale, où toutes les disciplines se retrouvent’’. Fatoumata Chérif se définie comme une Africaine avec des ambitions pour son pays, qui croie au leadership de la Jeunesse et surtout au rôle transversal que joue la femme dans la société.  Elle demande aux jeunes de se donner la main pour sortir notre pays de cette situation économique et sociale d’une autre époque.

''Elle croit fermement qu’un but est un rêve avec un délai’’.

Pour terminer Fatoumata Chérif lance un appel aux bonnes volontés, aux mécènes, aux bailleurs de fonds, aux banques privées, au Gouvernement, aux Institutions,  pour assister les jeunes dans leurs projets. « En Guinée, la jeunesse ne manque pas d’idée, mais nous manquons d’accompagnements ». S’indigne t-elle.

Comme elle disait lors d’une interview à l’occasion de la journée mondiale de la jeunesse « La jeunesse africaine doit être en réseau pour ne pas agir de façon isolée. Avec peu de moyens et dans des conditions parfois très difficiles, nous arrivons à poser des actes concrets, à évoluer. C’est dire que nous sommes résiliants avec une forte capacité d’adaptation. Il faut souvent sortir de sa zone de confort pour découvrir de nouvelle chose, ici et ailleurs’’.

 

Source : jeunesgagnants.com

VOIR AUSSI

Une jeune femme révolutionne l`agroalimentaire à Brazzaville
19 Sep 2017
Une jeune femme révolutionne l`agroalimentaire à Brazzaville

A Brazzaville, la capitale de la République du Congo, une jeune femme à la tête d'une entreprise tente [ ... ]

Lire Plus...
Korka Diaw : sur les traces d`une réussite bâtie sur terre
18 Sep 2017
Korka Diaw : sur les traces d`une réussite bâtie sur terre

Elle est loin de se faire  remarquer à l’intérieur de son stand à la FIARA 2017, Korka  Diaw continue [ ... ]

Lire Plus...
Ramasta Kabré, une citoyenne qui donne l`espoir d`une nouvelle vie
15 Sep 2017
Ramasta Kabré, une citoyenne qui donne l`espoir d`une nouvelle vie

A Ouagadougou au Burkina Faso, Rasmata Kabré fait partie des citoyens engagés qui luttent pour le bien-être [ ... ]

Lire Plus...
Murielle Ahouré : ``Mes souffrances intérieures ne m`ont pas permis d`...
13 Sep 2017
Murielle Ahouré : ``Mes souffrances intérieures ne m`ont pas permis d`être au top``

Après une saison marquée par de nombreux échecs sportifs, la star ivoirienne de l’athlétisme mondiale [ ... ]

Lire Plus...
La Tunisienne Hayet Guermazi, première femme arabe candidate au poste ...
12 Sep 2017
La Tunisienne Hayet Guermazi, première femme arabe candidate au poste de DG de l`ALECSO

Hayet Guettat Guermazi, directrice du département de la Culture, au sein de l'Organisation Arabe pour [ ... ]

Lire Plus...
Nomaza Nongqunga Coupez, une sud-africaine à l`Élysée
08 Sep 2017
Nomaza Nongqunga Coupez, une sud-africaine à l`Élysée

Hier quasi inconnue, cette entrepreneuse culturelle d’origine sud-africaine rejoint le Conseil présidentiel [ ... ]

Lire Plus...