Combien de temps doit durer un rapport sexuel?

Voilà une question que tout le monde a déjà dû se poser. Surtout les hommes… Voici donc quelques éléments de réponse…

Tout d’abord, l’excitation ! On pense à tort qu’elle est nettement moins rapide chez la femme que chez l'homme. Mais il semble en fait, d’après un étude scientifique, que les femmes mettent presque autant de temps que les hommes à atteindre l'excitation maximale : 664,6 secondes pour ces messieurs contre 743 secondes pour ces dames.

Concernant le temps nécessaire pour atteindre l’orgasme, il est d'environ trois minutes chez un homme, pour au minimum une quinzaine de minutes chez la femme. De plus, si l’homme a des orgasmes dès son plus jeune âge, la femme elle doit atteindre une certaine « maturité » sexuelle avant de pouvoir s’épanouir pleinement dans ses rapports. Il semble que 30 ans soit en moyenne l’âge où les femmes commencent en général à ressentir de manière régulière de « vrais » orgasmes. Et avant me direz-vous ? Tout d’abord, rien n’exclut qu’une femme ait des orgasmes avant cet âge, qui certes seront peut-être moins fréquents, tout dépend de sa capacité à se relâcher lors d’une relation sexuelle… Par ailleurs, les femmes rappellent très souvent qu’elles prennent beaucoup de plaisir à faire l’amour même… sans orgasme ! Alors messieurs, ne gardez pas l’œil rivé sur votre chronomètre. Un rapport court peut-être très intense et procurer beaucoup de satisfaction !

Focalisez-vous donc d’abord sur vos sensations et votre propre plaisir ! Parfois vous ne saurez résister à l’envie d’en finir très vite, d’autre fois vous préférez prendre votre temps et profiter le plus longtemps possibles de ces sensations qui vous envahissent. Soyez attentifs à votre partenaire, cela vous permettra d’harmoniser votre excitation sur la sienne. Si elle fait de même, votre couple saura intuitivement quand un rapport doit être court et intense ou quand il doit prendre un peu plus de temps...

Pour sortir de cette réponse un peu facile et évidente, je vous l'accorde, je dirais qu’un rapport durant entre dix et vingts minutes (préliminaires non-compris !) est une bonne moyenne. Notez toutefois que vous prendrez sûrement bien souvent plus de plaisir en retardant l'extase...

Florence Bayala

Comment préparer et vivre sa ménopause?

D’abord, qu’est-ce que la ménopause ? C’est le moment où les ovaires s’arrêtent de fonctionner, ce qui implique que la femme n’est plus féconde, qu’elle ne peut plus avoir d’enfant. Chez l’homme la fonction hormonale et reproductive dure très longtemps, chez la femme, l’activité ovarienne (hormonale et reproductive) s’arrête entre 48 et 52 ans.

Période de pré-ménopause

Très souvent, les femmes connaissent une phase de pré-ménopause, c’est-à-dire que les ovulations deviennent espacées, voire absentes, le fonctionnement hormonal devient très irrégulier. Cette phase s’accompagne d’effets plus ou moins gênants, en particulier au moment de l’arrêt total de la production hormonale. Quels sont les signes de la pré-ménopause ? Souvent les règles deviennent irrégulières, les femmes ont des bouffées de chaleur intermittentes, mai aussi des troubles du désir. Un autre signe très courant et difficile à gérer est l’irritabilité que les femmes ne peuvent pas contrôler, et qui est pénible pour tout le monde. D’autres femmes auront à ce moment-là des règles douloureuses comme à l’adolescence. Puis surviennent l’arrêt complet des règles, des bouffées de chaleur régulières, des problèmes de sécheresse vaginale qui peuvent gêner les rapports sexuels, une baisse de la libido, voire des troubles dépressifs. Pour s’y préparer, il n’y a pas de recette miracle mais deux attitudes complémentaires.

S’y préparer psychologiquement

Tout d’abord, il s’agit d’un état d’esprit : il va falloir accepter que ce passage à la ménopause est inéluctable et que c’est le fonctionnement naturel du cycle de la vie. Mais il est bon de se dire malgré tout que la vie n’est pas finie. Si la ménopause marque la fin de la fécondité, elle ne veut pas dire fin de la sexualité. Contrairement à ce que certaines femmes craignent ou imaginent, après la ménopause, une femme reste toujours une femme, qui peut séduire et avoir une sexualité épanouie. La ménopause peut être le début d’une sexualité extrêmement riche car elle devient dégagée de la crainte d’être enceinte ; pour certaines femmes, c’est donc une nouvelle phase de la sexualité qui s’ouvre, libérée de soucis et donc très épanouissante. Maintenant, les femmes restent désirables sans limite d’âge car cela dépend des hormones (et la médecine peut venir en aide aux déficits hormonaux) et de ce qu’on a dans la cœur, et non pas du calendrier ; c’est aussi une volonté personnelle.

S’y préparer physiquement

Si la sexualité est gênée par les troubles liés à la carence hormonale, comme la sécheresse vaginale, il convient d’aller voir un médecin. Ce genre de troubles est très facilement traité par le médecin. C’est la deuxième attitude à avoir : aller voir son médecin régulièrement pour pallier les petits soucis et inconforts physiologiques et psychologiques induits par la ménopause.

Enfin, parler de ses appréhensions et des difficultés liées à la ménopause avec son conjoint sera nécessaire et très positif, notamment pour expliquer les moments d’irritabilité non maîtrisée.

Florence Bayala

Faire l'amour : je veux mais tu ne veux pas, comment nous accorder ?

L’amour vrai n’est pas la domination de l’autre, mais le don total et réciproque. Dès lors, mon désir n’est pas directement le résultat de mes pulsions, mais de ma conscience du désir de celui que j’aime, et de l’appréciation que ce désir va dans le sens de ses valeurs à lui. L’entente va alors se porter sur le besoin du couple.

Nous pourrions nous fixer comme but « je ne m’occupe plus de mon désir sexuel, mais je m’occupe du désir sexuel de mon conjoint, et je lui laisse le soin de s’occuper du mien »

Il s’agit en effet d’une partition qu’il faut écrire et jouer à deux si on veut éviter les dissonances.
Il y a certes des moments où, même si l’on tient à respecter l’autre, l’abstinence de rapport sexuel peut-être très dure à vivre pour celui qui est le demandeur. Car il a l’impression que ces demandes ne sont pas prises en considération. Il est vrai dans l’autre sens que la dimension sexuelle est compliquée et que les désirs ne sont pas toujours aussi forts de chaque côté. Quand un désir n’est pas satisfait, il risque d’augmenter.

Et si nous avions des relations sexuelles uniquement quand les deux personnes sont au top de leur désir, nous aurions peu de rapports sexuels. N’oublions pas que l’appétit vient en mangeant. Certaines personnes acceptent de vivre un rapport avec leur conjoint même si elles n’en ont pas le désir, à condition et que cela soit par amour et non par faiblesse. Cette concession n’est bonne que si elle est faite en pleine liberté. Cette concession faite par amour doit être exceptionnelle et évidemment libre et non forcée sinon l’acte devient un viol.

Chaque couple trouve sa propre manière de s’accorder et cela peut prendre parfois beaucoup de temps. D’après certains sexologues, les couples mettent en moyenne une dizaine d’années. Il y a une véritable gestion du désir à faire : pour l’homme, pour la femme, pour le couple, et cela s’apprend.

Florence Bayala

VOIR AUSSI

Voici comment soigner naturellement les pertes blanches
22 Sep 2017
Voici comment soigner naturellement les pertes blanches

Bien que l’appareil génital de la femme soit auto-nettoyant, des traitements pour venir à bout de [ ... ]

Lire Plus...
Au bout de combien de temps une femme n`a plus envie de faire l`amour ...
19 Sep 2017
Au bout de combien de temps une femme n`a plus envie de faire l`amour avec son partenaire

Une étude menée par des chercheurs britanniques révèle que les femmes se lassent très vite de leur [ ... ]

Lire Plus...
10 conseils pour resserrer son anatomie et donner du plaisir à son hom...
15 Sep 2017
10 conseils pour resserrer son anatomie et donner du plaisir à son homme

Après quelques accouchements, ou une longue vie de femme au foyer, vous ne vous sentez plus comme au [ ... ]

Lire Plus...
Sexe : chatte, minou... D`où viennent ces mots qui parlent de nos part...
12 Sep 2017
Sexe : chatte, minou... D`où viennent ces mots qui parlent de nos parties intimes ?

Il en existe des mots pour parler du sexe féminin. Mais savez-vous vraiment d'où ils viennent et pourquoi, [ ... ]

Lire Plus...
Vivez une soirée inoubliable avec cette recette aphrodisiaque naturell...
08 Sep 2017
Vivez une soirée inoubliable avec cette recette aphrodisiaque naturelle

Voici une recette aphrodisiaque qui peut booster votre libido, augmenter votre désir. Vivez une soirée [ ... ]

Lire Plus...
Quelle est la durée ``normale`` d'un rapport sexuel ?
04 Sep 2017
Quelle est la durée ``normale`` d'un rapport sexuel ?

La question vous taraude peut-être. Des scientifiques se sont penchés dessus, menant une enquête très [ ... ]

Lire Plus...