Combien mesure un vagin?

Les hommes pensent sans cesse (paraît-il) à la taille de leur pénis, surtout pour la comparer et s'en plaindre ou s'en vanter... Pourtant son atout majeur, c'est une formidable compatibilité avec son organe complémentaire, le vagin féminin! Alors, sont-ils vraiment faits l'un pour l'autre?

Le vagin, un organe sensible

Le vagin à une profondeur de 8 centimètres en moyenne, soit nettement moins que ce qui est imaginé dans la plupart des fantasmes! Et même si sa profondeur peut augmenter jusqu'à 50% lors de l'excitation sexuelle, on n'arrive jamaisqu'à12 centimètres de moyenne. Ainsi, pénis et vagin subissent-ils tous deux une augmentation de taille due au désir.Il est donc relativement rare qu'un sexe masculin soit trop petit pour atteindre le fond du vagin. Et, même si cela se produisait, cela n'aurait pas vraiment d'importance.

Quelle est la largeur du vagin?

Quant à la largeur vaginale, elle est très variable: entre zéro centimètre au repos, puisqu'il s'agit d'une cavité virtuelle aux parois accolées, jusqu'à 10 centimètres au moment d'un accouchement. C'est dire sa grande élasticité, élasticité qui se révèle pendant les rapports sexuels où le vagin se laisse pénétrer. Il reste néanmoins tonique, de manière à enserrer le pénis pour lui procurer d'agréables sensations. Le vagin est en effet un organe moteur, et pas seulement un réceptacle ou une gaine. Il peut se rétrécir ou se détendre en fonction du degré de contraction des muscles qui l'entourent.

C'est pourquoi, quel que soit la taille d’une verge masculine, et quel que soit la taille d'un vagin féminin, elles savent s'adapter l'une à l'autre.
Nos corps sont prévus pour cela!

Voici ce que les femmes ignorent sur les hommes!

Loin des clichés, on vous dit tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la sexualité des hommes. En 7 leçons.

1 - Les hommes aussi aiment les préliminaires

Et pour deux raisons principales. Un, l’homme aussi a plus d’une zone érogène et les préliminaires, cela permet d’en stimuler plusieurs à la fois… Deux, les préliminaires plaisent aux femmes et l’homme cherche à donner du plaisir à sa partenaire !

2 - Les hommes trouvent le sexe de la femme « beau »

Ces messieurs vouent au sexe féminin une véritable adoration. Ils le trouvent « beau », un point, c’est tout !

3 - Leur première fois = émotion

Eh oui, les hommes aussi gardent un souvenir ému de leur toute première fois. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas tant la performance sexuelle que l’émotion du moment qu’ils gardent en mémoire.

4 - Les hommes peuvent simuler

Si, si c’est possible et ça existe. Pas envie, pas la tête, pas la forme, l’homme peut aussi faire semblant d’avoir atteint l’orgasme. D’autant qu’avec un préservatif, la partenaire ne peut pas savoir s’il y a eu ou non éjaculation.

5 - Leur position préférée

Sans surprise, la position préférée des hommes n’est autre que la levrette. Ce qui est moins connu, c’est la véritable raison de cette préférence : loin du cliché de la position de la femme « soumise », loin de l’idée éculée que l’homme préfère faire face aux fesses de sa partenaire plutôt qu’à son visage, la réalité est toute autre : ce serait simplement la position la plus favorable au mouvement régulier de va-et-vient.

6 - Les hommes peuvent apprendre à prolonger leur plaisir

Avec un peu de pratique, les hommes peuvent arriver à différer leur orgasme. Pour cela, il leur faut apprendre à focaliser leur concentration sur autre chose que le moment présent.

7 - L’homme n’est pas multi-orgasmique

L’homme connaît une période de rémission après la jouissance. Même si l’érection persiste, il lui est « techniquement » impossible d’avoir un nouvel orgasme avant un certain temps (de 10 à 30 minutes selon les hommes). Mais possible d’en profiter pour un câlin…

Le vieillissement et la sexualité chez les femmes!

Il n’y a pas de limite d’âge chez les femmes pour pratiquer la sexualité. Bien que les femmes plus âgées puissent prendre plus de temps à devenir excitées, bon nombre trouvent que leur désir s’accroît puisqu’elles n’ont plus à s’inquiéter d’être interrompues par de jeunes enfants ou à se préoccuper d’une grossesse. La plupart des femmes plus âgées, surtout celles qui demeurent actives sexuellement, maintiennent la capacité d’avoir des orgasmes normaux. Mais au fil du vieillissement, le corps de la femme change, ainsi que ses organes sexuels.

Ménopause et lubrification

À la suite de la ménopause, le corps de la femme produit moins d’œstrogènes (hormones féminines). Le faible niveau d’œstrogènes crée des changements physiques qui peuvent affecter l’activité sexuelle. Ainsi, le vagin pourrait prendre plus de temps à se réchauffer et à se lubrifier lorsque vous êtes excitée. Celui-ci devient également moins élastique, rendant ainsi la relation sexuelle moins aisée ou même douloureuse. Certaines femmes évitent même les relations sexuelles parce qu’elles les trouvent moins agréables qu’auparavant. Vous ne devriez pas avoir à souffrir de relations sexuelles douloureuses simplement parce que votre lubrification naturelle n’est pas suffisante. D’autres moyens existent pour rendre la pénétration aisée et agréable. Bon nombre de pratiques et de produits peuvent permettre de stimuler votre lubrification naturelle : utilisez du lubrifiant. Les lubrifiants sexuels à base d’eau ou ceux spécialement fabriqués pour les femmes plus âgées sont disponibles à grande échelle. Ceux-ci se présentent sous forme de gel et de suppositoire et devraient être appliqués libéralement sur le vagin juste avant la relation sexuelle. Prolongez les caresses et les jeux amoureux au cours des préliminaires. L’application d’un lubrifiant peut être un formidable ajout aux préliminaires. S’attarder aux préliminaires peut vous rendre plus réactive, intéressée et excitée en ce qui concerne la sexualité. Ayez recours à une lubrification vaginale. Les lubrifiants vaginaux permettent également d’accroître la lubrification et l’élasticité vaginale.

Pratiquez l’activité sexuelle de façon régulière

Plus vous avez des activités sexuelles qui comprennent la pénétration, plus il sera facile de maintenir la lubrification et l’élasticité.

Atténuation du désir

À la suite de la ménopause, le corps de la femme produit moins de testostérones, soit les hormones masculines. La testostérone joue un rôle important dans la création des pensées et de l’excitation sexuelles tant chez les femmes que chez les hommes. La baisse du niveau de testostérones entraîne souvent une atténuation de l’appétit sexuel. C’est normal, mais cela ne veut pas dire que votre désir disparaîtra complètement. Bien que des options d’hormonothérapie substitutive de testostérones ainsi que d’œstrogènes existent, des risques y sont associés. Consultez votre médecin avant d’envisager toute forme d’hormonothérapie.

Une atténuation du désir peut également être liée à un nombre d’autres facteurs, comme la dépression, le stress, la fatigue ou l’utilisation de certains médicaments (par exemple des médicaments pour l’hypertension artérielle et des anti-dépresseurs). Si vous croyez que votre perte de désir sexuel ou celle de votre partenaire est un effet indésirable d’un médicament prescrit, ne prenez pas la décision d’en interrompre l’utilisation par vous-même, parlez-en à votre médecin.

Toutefois, une baisse de désir peut tout simplement dire que vous devez trouver de nouveaux moyens de garder votre vie sexuelle amusante et excitante. En faire une priorité vous permettra d’entretenir votre relation étroite et de rester connectés. Réglez tout problème au fur et à mesure qu’ils se présentent et n’ayez pas peur d’essayer de nouveaux trucs. Bien que la sexualité puisse prendre un peu plus d’effort et d’engagement de la part de chacun des partenaires, ça ne veut pas nécessairement dire qu’elle est moins agréable.

Image corporelle

Certaines femmes ne se sentent pas à l’aise avec la façon dont leur corps vieillit. Elles peuvent penser que leurs nouvelles rides, leurs cheveux gris ou leur gain de poids les rendent moins attrayantes. Cela aura un effet sur leur capacité à rechercher et à apprécier les moments intimes. Si vous luttez contre votre image corporelle, rappelez-vous que votre vitalité, sensualité et désir d’aimer ne s’envolent pas au fil des ans. La passion, envers vous-même et votre partenaire, est toujours une partie importante de votre vie. Et, la passion, envers vous-même, votre partenaire et votre vie, engendre de la passion. L’attirance et la sensualité ne disparaissent pas avec l’âge, elles se modifient.

VOIR AUSSI

Sexualité, comment en parler à mon ado?
24 Nov 2017
Sexualité, comment en parler à mon ado?

Il est souvent difficile de parler sexualité avec son ado et d'aborder le délicat sujet de la "première [ ... ]

Lire Plus...
"Hétéro", "Bi", "Pan"... Le lexique des sexualités
21 Nov 2017

La langue française s'enrichit toujours plus de nouveaux mots pour parler des sexualités. L'occasion [ ... ]

Lire Plus...
L`acte sexuel déclencheur d`arrêt cardiaque ?
14 Nov 2017
L`acte sexuel déclencheur d`arrêt cardiaque ?

Selon une étude, l'arrêt cardiaque soudain lié à un rapport intime est beaucoup plus courant chez [ ... ]

Lire Plus...
Voici quelques astuces d`une sage-femme pour combler une femme au lit
10 Nov 2017
Voici quelques astuces d`une sage-femme pour combler une femme au lit

Satisfaire une femme au lit a des secrets. Tout art s’avère donc nécessaire afin de procurer le maximum [ ... ]

Lire Plus...
Mesdames, voici comment utiliser le miel pour animer votre vie sexuel...
09 Nov 2017
 Mesdames, voici comment utiliser le miel pour animer votre vie sexuelle

Le miel est une substance sucrée produite par les abeilles à partir de nectar ou de miellat. Utilisé [ ... ]

Lire Plus...
Les 7 clés pour donner du plaisir à une femme
06 Nov 2017
 Les 7 clés pour donner du plaisir à une femme

Voici une liste non-exhaustive d’attitudes qui disposent la femme à un lâcher-prise, au plaisir sexuel [ ... ]

Lire Plus...