Faire l'amour, c'est bon pour la santé!

Faire l'amour joue un rôle majeur dans le couple. Savoir comment bien faire l'amour est l'une des principales préoccupations des hommes et des femmes : le sexe est le ciment de bien des couples; et on se pose tous des questions sur le sexe, on se demande tous comment bien faire l'amour de manière à satisfaire notre partenaire. Et franchement, des gens bien dans leur peau qui n'aiment pas faire l'amour, vous en connaissez beaucoup ? Alors non, on ne va pas faire les timides. Avoir des rapports sexuels réguliers influence positivement votre santé. Le sexe, c'est un booster et une manière de se sentir bien. Pourquoi le sexe est tellement bon? Réponse en 6 points!

1. Le sexe atténue le mal

Juste avant l'orgasme, votre excitation monte dans notre corps. En conséquence de quoi les endorphines se libèrent. Cette substance ayant pour effet d'atténuer la sensation de mal.

2. Avec le sexe, vous semblez rajeunie

Faire l'amour augmente le taux d'oestrogènes. Ce sont eux qui vous donnent le cheveu bien brillant et la peau souple.

3. Diminue la dépression

Il est prouvé que le sexe peut diminuer les symptômes de la dépression et celles qui n'utilisent pas de préservatifs en profiteraient encore davantage.

4. Le sexe améliore le système immunitaire

Plus de sexe équivaut à moins de maladies. Une étude démontre en effet que les gens sont mieux armés contre le virus de la grippe.

5. Le sexe diminue le stress

Plus vous faites l'amour, mieux vous gérez les situations stressantes. Il est en effet démontré que vous en ressentez encore les effets (positifs) une semaine plus tard.

6. Moins de risques

Des chercheurs en arrivent à la conclusion que les femmes, qui ont des rapports sexuels hebdomadaires, développent moins de cancers.

Bref, faites l'amour les filles!

Florence Bayala

Le clitoris sous toutes les coutures

Après avoir longtemps été un objet de dégoût comme de mystère, le clitoris reste aujourd'hui une clef pour comprendre la sexualité au féminin. Seulement, entre volonté d'excision ( 130 millions de femmes dans le monde) et véritable excision culturelle, ce petit organe de plaisir reste encore mal connu des hommes. Alors pour tous ceux qui souhaitent se contenter leur partenaire, nous nous sommes penchés sur cet objet de convoitise et de mystère depuis toujours, pour en ôter les idées reçues et autres approximations qui l'entourent…

La castration du plaisir

Le clitoris a fait couler beaucoup d'encre dans la presse féminine et pourtant, les mentalités sur ce petit organe sensible sont encore éloignées de la réalité. Entre la gadgétisation de l'appareil génital féminin colportée par exemple par les films pornographiques, et l'importance donnée à l'aspect technique des pratiques sexuelles, le chemin est parfois long pour les femmes qui veulent atteindre le plaisir sans apparats.

La fausse question : clitoridienne ou vaginale ?

Peut-on vraiment séparer les femmes en deux groupes : les clitoridiennes d'un côté et les vaginales de l'autre ? Le mythe réducteur de la femme qui n'arrive pas à avoir d'orgasmes parce qu'elle n'est sensible que du clitoris ou inversement est un malentendu qui a toujours la peau dure.

Or en réalité, les sexologues les plus éminents s'accordent à dire que la lenteur de certaines femmes à réagir au coït traduit plutôt une lacune dans la technique employée qu'un problème physiologique. L'excitation du clitoris est justement censée mettre le corps féminin en émoi, le feu aux poudres des autres parties érogènes ! Il ne faut donc pas "zapper" cette étape cruciale. La stimulation de cet explosif orgasmique engendre donc une réaction d'excitation en chaîne qui permet à une femme de vivre pleinement sa sexualité, en partant du clitoris jusqu'à l'érotisation vaginale !

3 minutes pour un orgasme !

2 à 3 minutes ! C'est le temps qu'il faut en moyenne à une femme pour atteindre l'orgasme pendant la masturbation. Et pourtant, il existe 43% de femmes dites "dysfonctionnantes", autrement dit, qui n'arrivent pas à atteindre l'orgasme au cours d'un rapport sexuel. On a trop longtemps privilégié les aspects très techniques du sexe féminin et tourné autour de la polémique Point G, alors que le clitoris, la partie émergée du plaisir féminin requiert un soin particulier et est le moteur essentiel du désir de la femme.

L'arrière du clitoris

Le point G est plutôt à considérer comme l'arrière du clitoris. Ainsi Point G situé dans le vagin et clitoris ne sont que des entités du même ensemble consacré au plaisir féminin, une seule et même partie… Pour mieux s'en rendre compte par elles-mêmes, les femmes peuvent aussi aller essayer de stimuler ce dos caché du clitoris. Comment procéder ? Avec vos doigts, stimulez l'intérieur de votre vagin en faisant le geste qui signifie "viens ici".

Florence Bayala

Les ennemis de la sexualité

Ils sont multiples mais au premier rang on peut citer : la routine, le manque de temps et le besoin de performance

Le manque de temps

Ainsi, il est très fréquent de retrouver parmi les causes de la difficulté le manque de temps. Il semble qu'il n'y ait plus assez de temps durant la semaine, entre les activités habituelles, pour vivre une sexualité satisfaisante.

On se retrouve chaque jour pris par une foule d'activités qui consomment un pourcentage important de nos heures disponibles. Il y a bien sûr le travail, mais aussi le temps consacré pour se rendre au travail, le travail ramené le soir à la maison, les préparations des repas, les courses, l'entretien ménager (lavage, repassage, ménage), l'entretien extérieur, les heures de sommeil, les heures de détente (loisirs, sports, télévision, lectures), s'occuper des enfants, et toutes les autres tâches reliées à notre quotidien.

Souvent, dans tout cela, il ne reste plus beaucoup de temps pour l'intimité du couple. Comme il n'y a plus de temps, les relations sexuelles risquent de devenir de moins en moins fréquentes et de moins en moins satisfaisantes. Le couple peut alors avoir l'impression de s'éloigner et de se perdre. Quelques fois, il peut être très difficile de briser cet engrenage et de réintroduire des moments consacrés à l'intimité du couple.

On ne se rend pas toujours compte de l'importance de réserver du temps pour l'intimité du couple. En fait, ce n'est pas toujours que l'on manque de temps pour le couple, mais plutôt que toutes les autres activités passent avant et, qu'à la fin, il ne reste plus de temps. Souvent, un simple ajustement de l'horaire hebdomadaire permet de récupérer du temps pour le couple. L'important est d'en arriver pour le couple à établir ce dont il a réellement besoin en terme de temps pour l'intimité par rapport aux autres activité.

La routine

Un autre élément que l'on retrouve fréquemment impliqué dans les difficultés sexuelles est la routine. Ainsi, on remarque qu'après un certain nombre d'années de vie commune, il s'installe une façon d'avoir des relations sexuelles presque toujours identiques. Les jeux de l'amour ont lieu toujours au même moment, au même endroit, les caresses sont toujours les mêmes. Il ne reste alors plus beaucoup de fantaisie et de découverte dans la sexualité. La sexualité devient monotone, presque mécanique, et l'aspect jeu est éliminé : on s'ennuie. Tout comme pour le manque de temps, la routine dans les activités sexuelles tend à en diminuer la satisfaction et la fréquence. Cependant, plus un couple mettra de la créativité et de l'énergie pour empêcher que la routine ne se crée, plus la satisfaction retirée dans la sexualité sera importante.

La performance

Un troisième élément fréquemment rencontré, c'est l'attrait de la performance sexuelle. Nous vivons dans une société qui met beaucoup d'emphase sur la performance et la réussite dans divers domaines de la vie. C'est bien, car nous voulons des ingénieurs performants qui vont construire des ponts solides, ou des médecins performants qui vont sauver des vies. Mais dans le domaine de la sexualité, l'attrait de la performance ne fonctionne plus.

En fait, dans la sexualité plus on vise à atteindre une performance, plus on risque de rater son but. Ainsi, certains hommes vont vouloir absolument une érection qui dure très longtemps tout en étant très rigide et le moindre fléchissement est perçu comme un cruel échec. Ou certaines femmes vont tellement se forcer pour avoir un orgasme que finalement il ne se produira pas. Cela peut s'appliquer à plusieurs domaines de la sexualité. Dans certains cas, on parle même d'anxiété de performance. Le goût de la performance sexuelle est problématique, car ce n'est plus le plaisir partagé, la sensualité, l'échange avec l'autre, la chaleur, la tendresse qui sont importants, mais l'atteinte d'un but qui a souvent peu à voir avec la satisfaction.

Florence Bayala

VOIR AUSSI

L`acte sexuel déclencheur d`arrêt cardiaque ?
14 Nov 2017
L`acte sexuel déclencheur d`arrêt cardiaque ?

Selon une étude, l'arrêt cardiaque soudain lié à un rapport intime est beaucoup plus courant chez [ ... ]

Lire Plus...
Voici quelques astuces d`une sage-femme pour combler une femme au lit
10 Nov 2017
Voici quelques astuces d`une sage-femme pour combler une femme au lit

Satisfaire une femme au lit a des secrets. Tout art s’avère donc nécessaire afin de procurer le maximum [ ... ]

Lire Plus...
Mesdames, voici comment utiliser le miel pour animer votre vie sexuel...
09 Nov 2017
 Mesdames, voici comment utiliser le miel pour animer votre vie sexuelle

Le miel est une substance sucrée produite par les abeilles à partir de nectar ou de miellat. Utilisé [ ... ]

Lire Plus...
Les 7 clés pour donner du plaisir à une femme
06 Nov 2017
 Les 7 clés pour donner du plaisir à une femme

Voici une liste non-exhaustive d’attitudes qui disposent la femme à un lâcher-prise, au plaisir sexuel [ ... ]

Lire Plus...
Comment retarder l`orgasme pour plus de plaisir?
02 Nov 2017
 Comment retarder l`orgasme pour plus de plaisir?

Contrôler son plaisir permet de maitriser la montée de l'orgasme. Ce n'est pas facile quand on se laisse [ ... ]

Lire Plus...
Vicks VapoRub et sexe féminin : la pratique qui inquiète les médecins...
27 Oct 2017
Vicks VapoRub et sexe féminin : la pratique qui inquiète les médecins

Des blogs anglais conseillent aux femmes d’utiliser la pommade anti-rhume pour nettoyer, voire soigner, [ ... ]

Lire Plus...