Voici les aphrodisiaques alimentaires!!

Il est temps pour vous et votre partenaire de vous rafraîchir avec quelque chose de chaud! Jetez un coup d’œil à ces aliments aphrodisiaques et vous créerez un tout nouveau menu pour le dîner avec votre bien-aimé sous les étoiles du ciel. Rangez votre Viagra et suivez ces conseils …

Pensez à faire une salade composée avec des tomates, du basilic et de l’ail . Ils ont tous trois pouvoirs aphrodisiaques. Les tomates sont aussi appelées « pommes d’amour », et étaient considérées comme des aphrodisiaques par les premiers colons européens. Le basilic peut augmenter la libido et le flux sanguin vers le pénis. L’ail augmente également la circulation dans tout le corps, ce qui peut augmenter la probabilité d’avoir une érection. Vous aimez les huîtres? C’est un aphrodisiaque connu pour augmenter la libido des deux sexes en raison du zinc, de l’iode et du phosphore qu’elles contiennent. Vous n’êtes pas fan des huîtres, essayez les crevettes, elles peuvent augmenter le désir sexuel.

Qui peut oublier le chocolat comme dessert! Les Aztèques associaient le chocolat à la déesse de la fertilité. Le chocolat peut créer un sentiment d’euphorie dans le cerveau en raison des tryptophanes qu’il contient, ceux-ci augmentent le taux de sérotonine. Combinez le chocolat avec des bananes et vous obtiendrez deux aphrodisiaques pour le prix d’un! Ou essayez la dernière mode – le chocolat enrobé de piments. Les piments dégagent des endorphines et peuvent augmenter votre rythme cardiaque, sans parler de votre libido.

Vous essayez d’éviter le chocolat? C’est très bien. Essayez une salade de fruits composée de fraises, de framboises, de goyaves, de kiwis et de raisins. Remplis d’antioxydants et de vitamines C, ces fruits permettent aux glandes sexuelles de bouger rapidement. N’oubliez pas d’ajouter une cuillerée de crème fouettée par dessus.

Et n’oubliez pas de servir un verre de vin pour détendre les inhibitions sexuelles!

Florence Bayala

Que faire quand trop de sexe étouffe le désir?

Trop de sexe n’émousse pas le désir, par définition il l’exacerbe, jusqu’à le rendre insatiable. En revanche, les plaisirs simples sont alors devenus insipides. De même que la personne alcoolique a besoin de fortes doses d’alcool pour ressentir quelque chose, l’amateur de pornographie torride ne trouve plus aucun goût à des pratiques amoureuses qui l’enflammaient autrefois. Le système des émotions, d’une certaine manière, fut construit pour chercher à se protéger des réactions excessives. Comme l’œil s’adapte à l’obscurité ou à la vive lumière en adaptant sa sensibilité. Les émotions excessives sont dangereuses pour notre sécurité puisqu’elles nous font perdre la tête. Que nous prenions du plaisir avec des produits comme l'alcool, le tabac, cannabis, cocaïne ou d’autres plus dangereux encore, des comportements excitatoires (vitesse, violence, risque de gain ou de perte au jeu) ou au contraire sédatifs ( opium…), il faut augmenter progressivement les quantités pour parvenir à un résultat équivalent aux premières fois, sans jamais atteindre le niveau de la découverte. C’est ce qu’on nomme l’accoutumance.

Le remède est dans toutes ces situations toujours le même : recourir au sevrage total , et suffisamment long pour que les liaisons adaptatives entre nos neurones retrouvent l’équilibre perdu. Il est difficile d’y arriver seul, et même impossible au-delà d’un certain stade. C’est ce qu’on nommait la dépendance. Il existe une dépendance affective et /ou sexuelle comme il existe une dépendance à des substances chimiques. On préfèrera aujourd’hui parler d’addiction pour réserver le terme de dépendance à la perte d’autonomie due à la maladie ou au grand âge.

Impossible d'y arriver seul, il faut donc trouver de l’aide auprès de personnes spécialisées dans la dépendance sexuelle. Le traitement consiste à supprimer de sa vie les sources d’excitation, mais comme nos esprits ont horreur du vide, il faut en même temps aider les personnes "addictes" à retrouver de nouveaux centres d’intérêt, plus nobles, plus sociaux, c’est-à-dire plus altruistes.

Florence Bayala

Relations sexuelles: combien de fois par semaine?

Combien de fois par semaine? Tous les couples se demandent secrètement si la fréquence de leurs relations sexuelles est suffisante par rapport aux autres ou « normale ». Ils tentent toujours de se rassurer...

La fréquence des relations sexuelles est souvent une source d'inquiétude chez les couples, car elle est généralement perçue comme l'indice le plus évident de la satisfaction conjugale. Un couple heureux est celui qui a une vie sexuelle satisfaisante, pensons-nous. Ceci sous-entend qu'il y a des relations sexuelles avec pénétration X fois par semaine et que cela convient aux deux partenaires. On en vient donc à croire que: « Si tu m'aimes, tu dois me désirer » ou « Si tu m'aimes, tu aimes faire l'amour avec moi ». Et voilà que l'inquiétude nous gagne. Effectivement, la fréquence est très variable d'un couple à l'autre et aussi, au sein d'un même couple, selon les périodes. Mais existe-t-il une « bonne » fréquence?

Fréquence variable des relations sexuelles

La fréquence des relations sexuelles dépend de plusieurs facteurs, dont les plus déterminants sont: l'âge des gens, leur état physique et psychologique, les occupations de chacun, et surtout, la complicité ou l'intimité qui existe dans le couple. Les hormones, autant que l'on sache actuellement, influencent davantage le désir sexuel que la quantité des activités sexuelles. La plupart des gens pensent qu'il y a un lien entre le désir et la fréquence des rapports, mais il faut se rappeler que si l'un entraîne souvent l'autre, divers obstacles - le manque de temps, la fatigue - peuvent empêcher les activités sexuelles malgré la présence du désir.

Florence Bayala

VOIR AUSSI

10 choses à tester pour booster son plaisir
16 Jan 2018
10 choses à tester pour booster son plaisir

On pense tout savoir du plaisir masculin mais les femmes ont probablement quelques idées reçues à ce [ ... ]

Lire Plus...
3 erreurs à corriger pour maximiser le plaisir dans votre couple
10 Jan 2018
3 erreurs à corriger pour maximiser le plaisir dans votre couple

Il y'a certaines choses que l'on a l'habitude de faire qu'il faudrait bannir pour améliorer les relations [ ... ]

Lire Plus...
Le gland du pénis joue le rôle d`un «airbag»
08 Jan 2018
Le gland du pénis joue le rôle d`un «airbag»

Le gland du pénis joue le rôle d’un airbag et d’un amortisseur, protégeant à la fois le fond du [ ... ]

Lire Plus...
Hygiène intime : ce qu`il faut savoir... et ne surtout pas faire
05 Jan 2018
Hygiène intime : ce qu`il faut savoir... et ne surtout pas faire

Bain de vapeur, gels douche, gants de toilettes... Les techniques pour préserver son hygiène intime [ ... ]

Lire Plus...
La salive, un lubrifiant intime naturel et idéal ?
02 Jan 2018
La salive, un lubrifiant intime naturel et idéal ?

La salive contre la sécheresse vaginale peut remplacer la lubrification naturelle, diminuer douleurs [ ... ]

Lire Plus...
Rapports sexuels: la fréquence ne fait pas la qualité
29 Déc 2017
Rapports sexuels: la fréquence ne fait pas la qualité

Qui ne s’est jamais posé la question du tempo amoureux. Une fois par jour, c’est trop ? Une fois [ ... ]

Lire Plus...