Ne confondez jamais amour, sexe et désir : essayez d`entretenir les trois

Parfois, l’amour peut nuire au sexe. Une fois de plus, la clef est dans la communication. Pourquoi l’amour nuit à la sexualité ? Parce qu’une relation avec un partenaire inconnu est sans conséquence.

On ose, tout simplement parce qu’on se fiche de ce que l’autre peut penser de nous. Il ou elle nous attire et nous excite mais ne nous branche pas plus que ça donc, nous prenons notre plaisir sans trop nous préoccuper de ce que l’autre pourrait apprécier ou pas. En revanche, lors d’une belle rencontre, on peut même perdre un peu ses moyens. Les hommes peuvent avoir des pannes d’érection ou éjaculer trop vite tandis que les femmes n’osent pas se lâcher vraiment.

Soyez assez égoïste et assez généreux

Une relation sexuelle réussie est un mélange d’égoïsme et de générosité. Alors ne paniquez pas les premières fois. Laissez vos corps se découvrir et prenez confiance en vous et dans l’autre. Toute la difficulté, dans une relation amoureuse est d’oser se permettre de faire ce qui nous plait sans peur du jugement, tout en étant réceptif à ce que notre partenaire pourrait être susceptible d’apprécier. Le pari n’est pas si simple mais lorsqu’on y parvient, la sexualité restera intéressante sur le long terme.
Trop souvent lors d’une rencontre, l’un des partenaires s’adapte à l’autre ; on croit que c’est plus souvent la femme, je dirai plutôt que c’est la personne qui est la plus amoureuse ou la moins expérimentée sexuellement. En fait, trop idéaliser son partenaire, trop d’amour nuit à une sexualité.
Laissez-vous emporter par vos désirs au début puis, très vite, dans le premier mois, communiquez afin de mieux connaître vos préférences et vos limites. Puis au fil du temps, osez vous aventurer vers des fantaisies nouvelles. Faites des propositions ouvertes.
Ne tombez pas dans les habitudes qui certes peuvent vous rassurer mais qui finiront par une érosion du désir. Le désir s’entretient.
Il y a de nombreux paramètres qui jouent sur le désir ; la peur de perdre l’autre, l’absence, la nouveauté, le jeu mais aussi l’intimité et le plaisir.
Si vous savez maintenir une bonne qualité dans vos rapports sexuels avec une jouissance à la clef, certes votre désir n’aura pas la même intensité qu’aux premiers jours mais il sera toujours présent. La plupart du temps quand l’un ou l’autre des partenaires n’a plus envie de faire l’amour, c’est parce qu’en amont, la sexualité n’était plus satisfaisante. Ainsi, on peut s’aimer encore mais ne plus éprouver le besoin de faire l’amour puisque ce n’est pas une source de plaisir assez intense. Ne confondez jamais amour, sexe et désir mais essayez toujours d’entretenir les trois…

 

Source : Autre Presse

VOIR AUSSI

Complexes physiques et sexe : surmonter ses blocages au lit
19 Sep 2018
Complexes physiques et sexe : surmonter ses blocages au lit

Même dans l’intimité, les hommes et les femmes n’échappent pas au diktat du corps parfait. Comment [ ... ]

Lire Plus...
7 choses importantes à savoir sur le vagin
12 Sep 2018
7 choses importantes à savoir sur le vagin

A cause du tabou qui existe autour de la sexualité féminine, le vagin est un organe qui est très mal [ ... ]

Lire Plus...
Les zones les plus sensibles chez l'homme
03 Sep 2018
Les zones les plus sensibles chez l'homme

Sachez que chaque personne réagit différemment, il peut aimer ou détester, ce qui excite l'un peut [ ... ]

Lire Plus...
L`huile d`olive aussi efficace que le Viagra?
30 Aoû 2018
L`huile d`olive aussi efficace que le Viagra?

Une récente étude grecque a démontré les effets bénéfiques de l'huile d'olive contre l'impuissance [ ... ]

Lire Plus...
2 idées coquines pour pimenter votre vie de couple
23 Aoû 2018
2 idées coquines pour pimenter votre vie de couple

Routine, boulot, enfants… Voici deux idées pour relancer la flamme au sein de votre couple. - Changez [ ... ]

Lire Plus...
Orgasme simultané : 6 conseils pour rejoindre ensemble le 7e ciel
14 Aoû 2018
Orgasme simultané : 6 conseils pour rejoindre ensemble le 7e ciel

Interrogés en juin 2014, 36 % des Français de 35 ans et plus, déclaraient que “le plus important [ ... ]

Lire Plus...