Le prêtre qui avait giflé l`enfant sort du silence pour expliquer son geste

Il y a quelques jours, la vidéo d'un prêtre en train de gifler un bébé en pleurs lors de son baptême créait un vrai tollé sur la Toile. L'homme en question s'est enfin expliqué sur les raisons de ce geste impardonnable.

La semaine dernière, la vidéo d'un prêtre en train de gifler un bébé lors de son baptême faisait le tour du web. Des images qui n'ont pas manqué de déclencher la colère des internautes, complètement choqués par ce geste impardonnable. D'ailleurs, cette claque totalement inattendue n'a pas surpris qu'eux ! En effet, sur la vidéo en question, les parents mettent un certain temps à réagir, complètement médusés par ce qu'ils viennent de voir. Un membre de la famille intervient rapidement auprès du prêtre et la vidéo se termine en montrant le papa qui finit par retirer son enfant de l’étreinte du prêtre. Une scène improbable visionnée par des millions de personnes mais qui est aujourd'hui inaccessible suite à la demande des parents. Face au tollé, le diocèse de Meaux (Seine-et-Marne) a finalement réagi. La porte-parole a annoncé vendredi dernier avoir pris des mesures "afin que le prêtre soit suspendu de toute célébration de baptême ou de mariage".

Un prêtre suspendu de ses fonctions

Suite à cet incident, le prêtre est donc officiellement suspendu de ses fonctions. "Ces mesures lui imposent de ne plus intervenir dès maintenant et de ne célébrer des messes qu’à la demande expresse de son curé", ajoute la porte-parole qui explique ce geste par "l’âge et la fatigue du prêtre" mais également par la longueur d’un baptême qui aurait été "très éprouvant" pour l'homme. De son côté, le prêtre s'est confié à nos confrères de Franceinfo en expliquant les raisons qui l'ont poussé à gifler l'enfant. Un claque qu’il estime d'ailleurs être "entre une caresse et une petite tape" et qui visait uniquement à "calmer" l’enfant.

"Pendant la messe, tout s’est bien passé. Mais au moment du baptême, le bébé a commencé à pleurer. Il a deux ans et demi, ce n'est pas un bon âge pour baptiser. À cet âge, ils sont grands donc ils savent que quelque chose se passe mais ils sont encore trop petits pour comprendre et réaliser. Là, l'enfant criait beaucoup et il fallait que je lui tourne la tête pour faire couler l'eau. Je lui disais 'calme-toi' mais il ne se calmait pas. J'ai essayé de le tenir proche, tout contre moi pour tenter de le calmer", a-t-il expliqué à la presse. Le prêtre a fini par présenter ses excuses mais estime néanmoins que "la réaction est disproportionnée" et qu’il ne s’agissait que "d’un baptême normal".

 

Source: aufeminin.com

VOIR AUSSI

Elle risque vingt ans de prison pour avoir tenté d`avorter après un v...
14 Nov 2018
 Elle risque vingt ans de prison pour avoir tenté d`avorter après un viol

Imelda Cortez, une Salvadorienne de 20 ans, est poursuivie par la justice de son pays pour avoir tenté [ ... ]

Lire Plus...
Michelle Obama se confie sur sa fausse couche dans un témoignage poign...
12 Nov 2018
Michelle Obama se confie sur sa fausse couche dans un témoignage poignant

L’ex Première dame des Etats-Unis sortira le 15 novembre prochain son autobiographie intitulée Becoming. [ ... ]

Lire Plus...
Ce qu`elles ont appris d'un coup d`un soir
09 Nov 2018
Ce qu`elles ont appris d'un coup d`un soir

Aussi fugaces soient-elles, ces aventures éphémères ont leur place dans la vie sexuelle de beaucoup [ ... ]

Lire Plus...
Une mère retrouve son fils 31 ans après son enlèvement
31 Oct 2018
Une mère retrouve son fils 31 ans après son enlèvement

Une Canadienne a été réunie avec son fils, 31 ans après que ce dernier eut été enlevé par son père, [ ... ]

Lire Plus...
Esclave en Tunisie : le calvaire d`une migrante ivoirienne séquestrée ...
30 Oct 2018
Esclave en Tunisie : le calvaire d`une migrante ivoirienne séquestrée par une riche famille de Tunis

Depuis l’été 2018, de plus en plus d'embarcations partent de Tunisie pour traverser la mer Méditerranée. [ ... ]

Lire Plus...
C`est mon histoire : A 18 ans, j`ai subi 3 avortements
24 Oct 2018
C`est mon histoire : A 18 ans, j`ai subi 3 avortements

Marina, 18 ans, jeune bachelière ne laisse rien paraître de son passé dans une société conservatrice. [ ... ]

Lire Plus...