"Nous ne sommes plus d`accord sur rien"

Cela fait huit ans que je me demande tous les jours: je m’en vais? Je reste? Est-ce que l’amour est mort? Mais qu’est-ce que c’est l’amour? Et à quoi ça ressemble au bout de vingt-deux ans?

Au quotidien, Vincent et moi, on ne se supporte plus. Que ce soit pour choisir la couleur de la moquette ou pour organiser un week-end, nous ne sommes plus d’accord sur rien. Lui est devenu râleur, moi je suis de plus en plus dure, susceptible, acariâtre... Mais dès que j’envisage la séparation, c’est comme si j’allais me désintégrer sur place. Aussitôt, une autre partie de moi me cloue le bec et me cloue au sol. Soit c’est la déprime pour trois jours, soit je me trouve mille bonnes raisons de rester: notre fille, à qui je me sens incapable d’imposer cette douleur-là, que je connais pour l’avoir subie... (Sourire.) Ensuite, l’argent: j’ai l’impression que si je quitte la maison, je vais devenir SDF – alors que, depuis des mois, c’est moi qui fais vivre la petite famille... Et puis l’argument essentiel: est-ce que le problème vient vraiment de nous ou plutôt de moi?

Tout remonte, en fait, à un grand coup de cœur qui m’a embarquée, il y a huit ans, pour me débarquer quelques mois plus tard, écorchée vive. Face à Vincent. Le problème entre nous était sans doute antérieur, mais c’est là que tout a explosé. Et je n’ai pas réussi à recoller les morceaux. Je ne sais plus, depuis, ce que j’attends de l’amour. Tout ce que je reproche à Vincent – d’être trop stable, trop plan-plan, maniaque... –, c’est aussi ce qui me rassure. Le fait de le connaître par cœur, de le prévoir, nos petites habitudes, nos rituels... C’est tout ce qui m’étouffe, et ce sont mes repères. Je ne suis pas sûre d’avoir envie d’inconnu, de découverte... Je ne crois pas être prête pour ça.

Parfois, je me dis que notre lien est très fort, que c’est juste le moment de l’histoire où l’on rechoisit l’autre, entre adultes. A d’autres moments, je trouve que l’on est en plein compromis, que l’on ne veut pas voir que c’est fini, et que je reste juste parce que j’ai la trouille, que j’attends d’avoir fait mon deuil de l’histoire pour partir. Peut-être aussi que celui que je n’arrive pas à quitter n’existe plus, peut-être même qu’il n’a jamais existé... J’en ai marre aussi de toutes ces questions qui cassent la spontanéité des choses. Pendant plus de dix ans, tout était si simple... Je culpabilise en permanence de "couper les cheveux en quatre", j’ai l’impression de gâcher la vie de tout le monde. Et dès que je sens Vincent fragilisé, je craque. Je ne peux pas ne pas le soutenir. C’est de l’ordre du réflexe... C’est dingue, des liens pareils!

«J’ai commencé une psychanalyse (sourire), en attendant un petit coup de main de la vie. J’ai envie d’un autre enfant, peut-être que la renaissance viendra de là. Pourquoi pas avec Vincent..."

 

 

Source : autre presse

Photo d’illustration

Commentaires  

# Ada 27-06-2018 08:29
Bonjour Madame,

Si je pourrai me permettre de vous donner un conseil, veuillez revoir/changer votre manière de penser, de percevoir Vincent, réaménager psychologiqueme nt votre vie de couple , restaurer votre entente et par dessus tout, de demander à Dieu de résoudre votre manque d'autocritique dans votre quotidien.

Bien à vous !
Répondre | Répondre en citant | Citer

VOIR AUSSI

``Ma vie a été sauvée grâce à un selfie``
19 Sep 2018
``Ma vie a été sauvée grâce à un selfie``

Elle voulait changer sa photo de profil Facebook. C'est en prenant une série de selfies que cette [ ... ]

Lire Plus...
Avant la pire défaite de sa carrière, Serena Williams pensait trop for...
11 Sep 2018
Avant la pire défaite de sa carrière, Serena Williams pensait trop fort à sa sœur tuée…

Serena Williams, l'ancienne N.1 mondiale, a expliqué qu'elle venait d'apprendre que l'assassin de sa [ ... ]

Lire Plus...
"Enceinte de 6 mois j`ai eu un coup de foudre pour un autre homme"
10 Sep 2018

Quand Alfonso a déboulé dans ma vie, j’avais tout pour être heureuse avec Sébastien. J’avais 29 [ ... ]

Lire Plus...
``Je regardais dans le miroir et je me mettais à pleurer``
07 Sep 2018
``Je regardais dans le miroir et je me mettais à pleurer``

Janet Jackson, 52 ans, a mis beaucoup de temps à aimer son corps. En couverture du magazine InStyle, [ ... ]

Lire Plus...
Séquestrée, violée, mutilée: une ado marocaine raconte son calvaire...
28 Aoû 2018
Séquestrée, violée, mutilée: une ado marocaine raconte son calvaire

Le témoignage d'une adolescente marocaine, Khadija, disant avoir été kidnappée, violée et martyrisée [ ... ]

Lire Plus...
``Je dors dans le même lit que lui et son autre copine``
27 Aoû 2018
``Je dors dans le même lit que lui et son autre copine``

Sur le site du Huffington Post, Rebecca raconte sa relation polyamoureuse avec un homme et une femme. Rédactrice [ ... ]

Lire Plus...