"Je serai une femme divorcée toute ma vie, et c`est très lourd à porter"

"Pour une toute petite année de mariage, je serai une femme divorcée toute ma vie, et c’est très lourd à porter. J’ai épousé un homme que j’avais rencontré six mois auparavant. Je sortais d’une relation difficile et j’avais grand besoin de stabilité. Cela a sans doute joué dans mon "oui" précipité.

Après un mariage réussi et des premiers mois idylliques, la situation a rapidement dégénéré. Je me suis aperçue qu’il n’avait pas coupé le cordon avec sa mère, et qu’elle prenait de plus en plus de place dans notre couple. En fait, il avait davantage besoin d’elle que de moi. Puis il y a eu la fameuse goutte d’eau… qui a fait couler notre couple. Alors que nous avions trouvé la maison de nos rêves, il a demandé un délai pour la signature, en me disant : "Je veux d’abord voir si elle convient à ma mère..." Je l’aimais profondément, mais là, ça dépassait le seuil du supportable. Je lui ai proposé de faire un break. Je pensais que ça l’aiderait à ouvrir les yeux sur sa relation trop fusionelle avec sa mère qui mettait notre couple en danger. Il est parti sans broncher et n’a pas cherché à revenir. Je suis alors passée à la vitesse supérieure, en lui demandant s’il voulait qu’on divorce (trois mois après notre mariage...), espérant, bien sûr, une réponse négative. Et là, il m’a répondu : "Comme tu veux." 

J’étais abattue, blessée, frustrée, déçue... Mais j’ai repris espoir lorsque nous sommes devenus amants pendant les quatre mois et demi de la procédure de divorce, en cachette de sa mère (!). Nous nous voyions deux à trois fois par semaine, mais il ne voulait pas faire machine arrière vis-à-vis de ses parents, quitte à se remarier après, disait-il. Le jour du divorce, il m’a dit, très naturellement, "à bientôt", car nous avions prévu de nous voir quelques jours plus tard. Il ne m’a jamais rappelée...

Le pire dans cette histoire est que ma famille et mes amis m’ont jugée coupable d’avoir provoqué ce fiasco. Alors que je me sens victime, j’ai dû me justifier auprès de tout le monde. C’était usant. Cela fait maintenant quatre ans et je ne me suis toujours pas reconstruite. Je reste méfiante et les hommes que j’ai pu rencontrer en ont fait les frais. »

 

Source : Autre Presse

Photo d’illustration

 

 

Commentaires  

# Happy 04-01-2018 10:50
Mais ma chérie, ça fait peut-être mal, mais force est de reconnaître que tu as provoqué la situation. Tu te vois en victime mais ce n’est absolument pas le cas.
D’ou après 9 mois de relation tu t’attends à ce que ton homme tourne le dos à sa mère? Il est fusionnel avec elle. Trouve ta place à toi. Pourquoi vouloir celle de sa mère?
C’est hélas l’ess’ce même du problème belle mère belle fille.
Chacune doit avoir sa place, la reconnaître et la garder.

Par contre tu ne seras pas divorcé à vie. Pourquoi une telle exagération? Le remariage est interdit chez vous?

En tout k, courage.
Répondre | Répondre en citant | Citer

VOIR AUSSI

Afrique du Sud: victime d`un viol, une étudiante se suicide
13 Aoû 2018
Afrique du Sud: victime d`un viol, une étudiante se suicide

Une étudiante sud-africaine de 23 ans s'est donné la mort la semaine dernière, deux mois après avoir [ ... ]

Lire Plus...
"Le bébé n`avait que deux mois et sa mère essayait déjà de lui blanchi...
09 Aoû 2018

Lorsque, sur les bancs de la fac de médecine, Isima Sobande avait entendu parler de mères décolorant [ ... ]

Lire Plus...
Pour respecter leur religion, ils laissent leur bébé mourir de faim
08 Aoû 2018
Pour respecter leur religion, ils laissent leur bébé mourir de faim

Un couple d'Américains a laissé un bébé de dix mois mourir de malnutrition et de déshydratation. [ ... ]

Lire Plus...
Chine : Il porte sa femme handicapée sur le dos pour la faire voyager
03 Aoû 2018
Chine : Il porte sa femme handicapée sur le dos pour la faire voyager

Wang Xiaomin est prêt à tout pour que sa femme puisse découvrir les merveilles du monde. C’est [ ... ]

Lire Plus...
“J`ai perdu mon œil après que mon frère ivre m`a tirée dessus”
02 Aoû 2018
“J`ai perdu mon œil après que mon frère ivre m`a tirée dessus”

Une belle jeune femme a partagé sa triste histoire sur les médias sociaux. Elle relate la façon dont [ ... ]

Lire Plus...
Pour avoir ensorcelé le pénis de son époux, une femme âgée de 24 ans e...
30 Juil 2018
Pour avoir ensorcelé le pénis de son époux, une femme âgée de 24 ans emprisonnée

La femme du nom de Memory Shiri, a été condamnée suite au verdict d’un tribunal zimbabwéen. En effet, [ ... ]

Lire Plus...