4 bonnes raisons d`ajouter du poivre noir à vos plats

Fort en goût, le poivre noir est également riche en composants qui stimulent la digestion, font du bien à l’humeur et soignent certains troubles respiratoires.

Le poivre noir est un condiment très pratique pour rehausser la saveur de certains plats, notamment dans le cadre d’un régime, où chez les personnes âgées qui trouvent la nourriture trop fade. Mais il cache aussi de nombreux bienfaits pour la santé. La seule condition à respecter, pour éviter d’irriter les muqueuses intestinales, est d’éviter d’en consommer en cas d’ulcère de l’estomac, de gastrite ou d’hémorroïdes. Autrement, voici quelques bonnes raisons de profiter de son parfum unique :

Pour la viande brûlée

Lorsqu’une viande est grillée, voire brûlée, au barbecue, des amines hétérocycliques se forment à sa surface pendant la cuisson. Or, ces molécules sont reconnues comme cancérogènes. D’après une récente étude menée par des chercheurs de l’université d’Etat du Kansas, aux Etats-Unis, le poivre noir permettrait de les éliminer.

Pour la digestion

Si vous souffrez de problèmes intestinaux, le poivre noir est votre ami ! En effet, il permet d’augmenter la production de salive, et améliore ainsi la décomposition des aliments lorsqu’ils sont dans notre bouche. Il stimule également la sécrétion de sucs gastriques, qui améliorent la digestion, et diminue la nausée, les ballonnements, les flatulences et la constipation.

Pour l’humeur

La pipérine, un de composants du poivre noir, stimule la production d’endorphines. Cette hormone soulage le stress, diminue la douleur et augmente la sensation de bien-être. C’est pourquoi la consommation de poivre participe à la lutte contre les risques de dépression, d’anxiété, d’insomnie et de peur chronique.

Pour soigner la toux et le rhume

Vous avez probablement remarqué qu’en approchant votre nez au poivre, vous risquez d’éternuer. Cette propriété décongestionnante, ainsi que ses vertus antibactériennes, peut se révéler très utile en cas de trouble respiratoire comme le rhume, la toux grasse et la toux sèche.

 

Source: santemagazine.fr

VOIR AUSSI

Sucres cachés, les aliments à éviter
13 Juil 2018
Sucres cachés, les aliments à éviter

Véritable menace, le sucre est partout dans notre alimentation. Même là où on ne le soupçonnerait [ ... ]

Lire Plus...
Farine de maïs: bienfaits, utilisations et recette
11 Juil 2018
Farine de maïs: bienfaits, utilisations et recette

La farine de maïs est une farine obtenue par mouture sèche de grains de maïs. Elle est fine [ ... ]

Lire Plus...
Hypertension ? Pensez au potassium
10 Juil 2018
Hypertension ? Pensez au potassium

En cas d'hypertension artérielle essentielle, il faut penser aux suppléments de potassium. Des études [ ... ]

Lire Plus...
Un jus de fruit n`est pas un fruit
04 Juil 2018
Un jus de fruit n`est pas un fruit

Le verre de jus de fruit est souvent présent sur la table des petits déjeuners du fait de ses propriétés [ ... ]

Lire Plus...
Les bonnes raisons de consommer la corète potagère (le Kplala)
03 Juil 2018
Les bonnes raisons de consommer la corète potagère (le Kplala)

La corète est une plante alimentaire aux nombreuses vertus thérapeutiques. Son appellation varie selon [ ... ]

Lire Plus...
Gras ou sucre, qui est donc réellement votre pire ennemi?
29 Jui 2018
Gras ou sucre, qui est donc réellement votre pire ennemi?

La manière la plus saine et la plus durable d’améliorer votre santé est d’adopter progressivement [ ... ]

Lire Plus...