Comment gérer (calmement) un clash avec un ado

L'adolescence, le fameux âge ingrat. Cette période durant laquelle notre "bébé" devient grand et se détache de ses parents. Comment éviter le clash, souvent inévitable ? Comment éviter de rompre totalement la communication ? Voici les conseils d'une coach pour gérer avec tact les disputes avec votre ado.

La communication entre parents et adolescents peut parfois s'avérer difficile. Manque de communication, incompréhension, difficultés à exprimer le message que l'on souhaite faire passer, des causes qui peuvent entraîner de nombreuses disputes menant à une situation qui semble insoluble. Pourtant, il existe des moyens simples de communiquer avec un ado afin de retrouver une ambiance sereine à la maison ainsi qu'une relation de confiance. Evelyne Mimouni, coach et sophrologue du réseau Medoucine, nous donne ses clefs pour rétablir la communication avec un adolescent.

Ne pas oublier que l'on a été un adolescent

Comme dans toutes situations de conflit, le premier conseil à prendre en compte est de se mettre à la place de l'autre, soit pour les parents se rappeler de ce que l'on ressentait lorsque l'on était adolescent. Le mode de fonctionnement adopté part souvent d'une envie de réussir l'éducation de son enfant, le protéger, le voir se réaliser. Seulement voilà, souvent plein d'inquiétudes, les parents ont tendance à projeter leurs peurs sur leurs ados et donc à les priver d'expérience plutôt que de les voir échouer. Le fonctionnement d'un adolescent va complètement à l'encontre de cette logique. Il a besoin de se frotter à de multiples expériences afin de pouvoir analyser les choses et en tirer lui-même conclusions et bénéfices.

Ainsi, même si cela peut paraître effrayant, il est important de comprendre que rien ne sert d'assaillir un ado de recommandations basées sur ses propres expériences de vie, il a besoin de vivre les siennes. Mieux vaut alors qu'il puisse vivre cela avec la protection et l'écoute de ses parents, plutôt que dans leur dos. En somme, il faut stopper la dynamique moralisatrice qui a pu être mise en place, arrêter de projeter ses propres peurs sur son enfant et être davantage dans l'écoute et l'attention. Ce n'est pas l'expérience des parents qui fera grandir un ado, ce sont ses propres expériences.

Changer d'attitude et établir des règles

Pour mettre en place cette nouvelle dynamique relationnelle et mettre fin aux incessantes disputes, il faut changer de comportement vis-à-vis de l'enfant. Laisser son ado vivre ses propres expériences ne veut pas dire cesser de le protéger et de l'encadrer, il faut simplement lui laisser plus de marge en établissant des règles. Par exemple, plutôt que d'imposer une heure de couvre-feu à son enfant, il est préférable de lui laisser plus de liberté en lui demandant de prendre contact et de prévenir s'il dépasse une certaine heure. Plutôt que de fixer des limites sans les justifier, on explique ainsi à son ado que l'on a des inquiétudes, et que pour lui faire confiance, on a besoin d'être rassuré, une bonne façon de le responsabiliser ! C'est ce type de contrat passé ensemble, basé sur la communication, qui permettra de rétablir un lien de confiance.

Au quotidien, il faudra accepter de lâcher-prise, arrêter de surveiller, contrôler, réclamer. Tout ceci en faisant bien comprendre à son enfant qu'on lui laisse de l'espace pour souffler et débloquer la situation, mais que l'on reste toujours disponible pour lui. En tant que parent, prendre du temps pour soiest également un bon moyen de changer le regard qu'aura l'enfant sur la place du parent. Il ne le verra plus comme un simple moralisateur, mais plus comme un être humain, avec des besoins, des intérêts.
Cette nouvelle dynamique pourra prendre un peu de temps à être mise en place, mais l'ado se sentira davantage valorisé par la confiance qui lui ait donné et les échanges seront beaucoup plus sereins.



Un outil en cas de disputes

Dans les périodes de tension, d'incompréhension ou un cas de dispute, il est intéressant et utile d'appliquer un outil de communication non violente qui permettra de tempérer les choses et d'aboutir à un accord. Ainsi, on utilisera ce que l'on appelle le "DESC" où chaque lettre représente une étape du processus :



- D comme décrire : On commence par décrire la situation avec des faits concrets, sans y mêler émotions et sentiments.


- E comme exprimer : On exprime ensuite ses sentiments, mais pas n'importe comment. On n'utilisera pas le "tu" qui est souvent accusateur et culpabilisant, mais le "je".


- S comme solution : On invite ensuite (dans notre cas) son ado à proposer une solution en lui donnant la parole afin de le responsabiliser. Le parent peut apporter sa couleur pour adapter la solution proposée par l'adolescent, mais l'initiative doit venir de lui.


- C comme contrat : On termine en passant un contrat basé sur la solution trouvée qui permettra de fixer les règles. En changeant d'attitude et en utilisant des solutions construites pour apaiser les tensions, la communication devrait être grandement facilitée. Cependant, si l'on a du mal à parvenir au résultat souhaité, il peut être intéressant de faire appel à un thérapeute en systémique. Ce thérapeute spécialisé dans la dynamique familiale va pouvoir vous apprendre à observer les choses sous différents points de vue, à prendre du recul et à fonctionner différemment.

 

Source: terrafemina.com

VOIR AUSSI

Comment gérer (calmement) un clash avec un ado
08 Nov 2018
Comment gérer (calmement) un clash avec un ado

L'adolescence, le fameux âge ingrat. Cette période durant laquelle notre "bébé" devient grand et se [ ... ]

Lire Plus...
``En Guinée, on considère que la fille est un problème et le garçon un...
12 Oct 2018
``En Guinée, on considère que la fille est un problème et le garçon une solution``

À 17 ans, Kadiatou ne mâche pas ses mots. Cette Guinéenne se bat pour le droit à l'éducation et contre [ ... ]

Lire Plus...
Premières règles : comment et quand en parler avec sa fille ?
08 Oct 2018
Premières règles : comment et quand en parler avec sa fille ?

Beaucoup de parents ne savent pas quand, ni comment parler des règles à leurs filles. Pourtant, comme [ ... ]

Lire Plus...
5 conseils pratiques pour se faire des amis
21 Sep 2018
5 conseils pratiques pour se faire des amis

Vous les regardez du coin de l’œil ces bandes de copains, bras dessus, bras dessous. Vous admirez ces [ ... ]

Lire Plus...
D`après l`Unicef, la moitié des adolescents sont victimes de violences...
10 Sep 2018
D`après l`Unicef, la moitié des adolescents sont victimes de violences à l`école

Un chiffre alarmant. L’UNICEF a publié un rapport sur les violences à l’école dans le monde. Selon [ ... ]

Lire Plus...
Tomisin Ogunnubi : ``A 12 ans, j'ai créé une application``
30 Aoû 2018
Tomisin Ogunnubi : ``A 12 ans, j'ai créé une application``

Tomisin Ogunnubi a 14 ans aujourd'hui. Il y a deux ans, elle a créé une application pour aider les enfants [ ... ]

Lire Plus...