Pour la tradition, elle n`a pas pris de douche le mois qui a suivi son accouchement

En Chine, après la naissance du bébé, les femmes ne sortent pas de chez elles pendant un mois. Ce confinement s'accompagne de certaines règles qui peuvent paraître étranges aux yeux des occidentaux.

Terry Loong vit à Londres et a accouché d'un petit Matthew à quarante ans. Pour respecter sa culture, elle a pratiqué la période traditionnelle de confinement qui suit l'accouchement. L'objectif est de permettre à la mère et au bébé de recharger les batteries, loin de la vie active, et de prolonger le lien intime qui unit la mère et l'enfant. 


Une tradition séculaire


Cette jeune maman raconte: "Je me souviens que ma mère a fait ça pour mes frères et sœurs. Nous étions cinq à la maison. C'est courant dans la culture asiatique. J'ai des amies chinoises à Londres qui l'ont fait aussi. Mais c'est quand même rare qu'elles le fassent à fond, comme moi. La plupart des gens n'arrivent pas à croire que je ne me suis pas lavée pendant tout ce temps". 


Cette tradition chinoise est appelée "Zuo Yue Zi", ce qui signifie "s'asseoir un mois". C'est pour ne pas prendre froid que les femmes chinoises ont pour interdiction de se laver durant cette période. Elle ne peuvent pas non plus ouvrir les fenêtres, brancher la climatisation ou manger des aliments froids. 

Elles doivent reprendre des forces et ne pas se fatiguer. Elles ne peuvent donc pas lire ou regarder la télévision. Elle ne pourront d'ailleurs se lever pour aller aux toilettes que si elles ont eu une césarienne. C'est la grand-mère paternelle ou maternelle qui s'occupera du bébé.



"Je puais mais ça n'avait pas d'importance"


Terry Loong révèle qu'après l'accouchement, elle sentait la transpiration et d'autres odeurs de fluides corporels. Parce qu'elle a eu des points de suture, elle a tout de même utilisé une lotion à base d'hamamélis pour ses parties intimes et de la farine pour absorber la graisse de ses cheveux.

 

Mais, même si ce n'était pas agréable, Terry s'en fichait. Elle recommencera si elle a un jour un deuxième enfant. Pour elle, le confinement est important car l'accouchement requiert une énergie folle et il faut reprendre des forces pour affronter la suite.

 

Source: The Sun

Photo d'illustration

VOIR AUSSI

Donner naissance à un garçon favoriserait la dépression post-partum
09 Nov 2018
Donner naissance à un garçon favoriserait la dépression post-partum

MATERNITÉ - Une femme sur dix est victime de dépression postnatale. Un état qui serait davantage favorisée, [ ... ]

Lire Plus...
7 bienfaits d`inclure des carottes dans son alimentation pendant la gr...
06 Nov 2018
7 bienfaits d`inclure des carottes dans son alimentation pendant la grossesse

Pendant la grossesse, de nombreux nutriments et vitamines sont nécessaires pour favoriser le développement [ ... ]

Lire Plus...
C`est prouvé ! Attendre au moins un an entre deux grossesses réduirait...
05 Nov 2018
C`est prouvé ! Attendre au moins un an entre deux grossesses réduirait les risques

Et cet intervalle concerne également les femmes de plus 35 ans ! C’est la bonne nouvelle annoncée [ ... ]

Lire Plus...
Le retour des nausées en fin de grossesse, pourquoi?
02 Nov 2018
Le retour des nausées en fin de grossesse, pourquoi?

Disparues à la fin de premier trimestre, les nausées reviennent en force au cours des dernières semaines [ ... ]

Lire Plus...
Quels sont les signes du début du travail d`accouchement ?
29 Oct 2018
Quels sont les signes du début du travail d`accouchement ?

L'accouchement est vécu très différemment selon les femmes. Dire exactement à quel moment le travail [ ... ]

Lire Plus...
Pertes blanches abondantes pendant la grossesse : est-ce grave ?
24 Oct 2018
Pertes blanches abondantes pendant la grossesse : est-ce grave ?

En temps normal, les femmes constatent des pertes blanches au quotidien. Au cours de la grossesse, il [ ... ]

Lire Plus...