20 ans plus tard, il retrouve la femme qui lui a sauvé la vie

Pour de nombreuses personnes, la naissance d’un enfant est un événement bien préparé et rempli de joie. Mais malheureusement, ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Le 16 mai 1998, Azita Milanian faisait son jogging avec ses chiens dans le sud de la Californie. Ses amis lui avaient proposé d’aller danser, mais elle avait refusé.

Pendant son jogging, l’un de ses chiens s’est soudainement arrêté et a commencé à fouiller. Quand Azita a regardé ce que son chien avait trouvé, elle a été choquée de voir deux petits pieds qui sortaient de terre.

Azita a supposé que l’enfant était mort. Mais il s’est mis à pleurer. Elle a rapidement déterré le nouveau-né, qui avait toujours son cordon ombilical accroché au nombril.

« S’il te plait, ne meurs pas, » a-t-elle dit au bébé selon Los Angeles Times. « Je ne te quitterai jamais, je t’aime. »

Enterré vivant

L’enfant n’avait pas seulement été jeté là, mais il avait aussi été enterré vivant.

« Il a attrapé mon poignet et il a arrêté de pleurer, » dit Azita. « C’était très émouvant. » Quel genre de personne peut faire quelque chose d’aussi horrible à un nouveau-né ?

Azita s’est ruée à l’hôpital avec l’enfant et celui-ci a immédiatement été pris en charge. Sa température corporelle était dangereusement basse à 27°C, mais il a survécu. Les autorités ont essayé de trouver la personne qui avait abandonné le garçon, que les infirmiers de l’hôpital avaient appelé Christian. Mais leur recherche a été vaine.

La police a reçu un appel anonyme un mois plus tard. C’était une femme qui affirmait être la mère du bébé. Elle a demandé quelle serait la sanction, mais elle a ensuite raccroché. Les autorités ont suspecté que la mère était très jeune et qu’elle avait probablement paniqué après la naissance et avait jeté l’enfant.

Azita a pensé adopter Christian, mais après toute l’attention dans les médias, elle pensait que ce serait trop facile pour quelqu’un de le retrouver. Pendant un certain temps, elle a essayé de se renseigner pour savoir comment allait Christian. Mais quand le garçon a été adopté, ce n’était plus possible.

Azita espérait que le garçon la retrouverait un jour, tout comme elle l’avait trouvé. Mais les années passaient et elle n’avait aucune nouvelle. Rien pendant 20 ans.

Heureusement, Christian avait été adopté par une bonne famille. Ils l’aimaient et l’ont appelé Matthew et ont gardé Christian comme second prénom.

Je savais qu’il avait été adopté

Ce n’est qu’à l’âge de 17 ans que Matthew a découvert que ses parents n’étaient pas ses parents biologiques.

Quand il avait 20 ans, une émission radio a entendu parler de l’histoire de Matthew et a pris contact avec lui en lui demandant s’il accepterait faire un test ADN et de recevoir les résultats en direct. Il a accepté et les producteurs de l’émission ont aussi invité Azita qu’ils avaient retrouvée en faisant des recherches pour l’histoire.

Les retrouvailles ont été merveilleuses, et Azita a finalement pu savoir que le bébé qu’elle avait sauvé il y a tant d’années avait été adopté par une bonne famille.

Matthew a dit qu’il n’aurait pas pu imaginer une meilleure famille que celle qu’il avait eue.

« Je suis ici aujourd’hui. J’ai vécu une vie formidable, » a dit Matthew au Los Angeles Times. « J’ai été adopté par une famille formidable. Je ne pourrais rien demander de plus à mes parents. »

Le jour des retrouvailles était celui de l’anniversaire de Matthew, et Azita l’a emmené à l’endroit où elle l’avait trouvé 20 ans plus tôt. Le moment où Azita et Matthew ont réalisé que cet endroit aurait pu avoir été celui de sa tombe était vraiment rempli d’émotions.

C’est vraiment incroyable qu’Azita ait trouvé Matthew ce jour-là ! Sinon, il n’aurait probablement pas survécu.

Aimer ses enfants, ce n’est pas une question d’ADN, mais de cœur.

 

Source : Autre presse

VOIR AUSSI

Michel, 69 ans, a aidé sa femme à être euthanasiée en Suisse : ``C`éta...
19 Oct 2018
Michel, 69 ans, a aidé sa femme à être euthanasiée en Suisse : ``C`était le seul moyen d`échapper à l`enfer qu`était devenue sa vie``  

Gravement malade, Mireille, la femme de Michel a décidé d'aller se faire euthanasier en Suisse, en 2014. [ ... ]

Lire Plus...
"Tu ne regarderas pas d'autres filles et si tu prends la voiture sans ...
15 Oct 2018

Un jeune homme a reçu de sa petite amie une liste de règles à suivre. Elle fait le tour du web. Si [ ... ]

Lire Plus...
Linda : continuer à vivre malgré la maladie
10 Oct 2018
Linda : continuer à vivre malgré la maladie

A 45 ans, Linda a mené un combat incessant d’un an contre la maladie. Aujourd’hui en rémission, [ ... ]

Lire Plus...
``L`argent doit servir à embellir le quotidien, peu importe le prix à ...
09 Oct 2018
``L`argent doit servir à embellir le quotidien, peu importe le prix à payer``

"J'ai vécu en couple avec Christine pendant près de dix ans, mais je pense que les conflits liés à [ ... ]

Lire Plus...
Avortement clandestin : Les larmes intarissables de Clémentine depuis ...
05 Oct 2018
Avortement clandestin : Les larmes intarissables de Clémentine depuis le décès de sa fille de 17 ans

L’histoire tragique vécue par cette veuve, la soixantaine révolue, se déroule en 2015 dans un quartier [ ... ]

Lire Plus...
Il a des relations sexuelles… mais pas de pénis !
04 Oct 2018
Il a des relations sexuelles… mais pas de pénis !

Né sans pénis, un Britannique de 40 ans a dû faire preuve d'imagination pour avoir une vie sexuelle [ ... ]

Lire Plus...